1. Seine-Saint-Denis, 
Le Raincy, église 
Notre-Dame, 
par Auguste et 
Gustave Perret, 
1922-1923 : vues 
extérieures et intérieure. 




 2. Vue axonométrique
 schématique.

3. Vitrail de Maurice
Denis, réalisé par 
Marguerite Huré, 
représentant Auguste 
Perret, état en cours 
de restauration. 


 4. Claustra, moulage des
 nouveaux modules, état
 avant restauration,état
 après restauration.
Consacrée en 1923, Notre-Dame du Raincy, icône de l'architecture moderne, est classée monument historique dès 1966. Pour la première fois des architectes, les frères Perret, conçoivent une église entièrement en béton armé et l'affichent délibérément, en laissant le matériau à l'état brut. La légèreté de ses colonnes élancées et la lumière des grandes verrières aux variations chromatiques subtiles, signées de Marguerite Huré et Maurice Denis, définissent une esthétique nouvelle, empreinte d'un grand classicisme. Quarante ans après sa construction, le béton armé, d'une mauvaise mise en oeuvre, se désagrège. Après de longues campagnes d'études portant sur l'analyse des dégradations et la mise au point des remèdes, la restauration des extérieurs et des vitraux est aujourd'hui achevée.

Clichés Jean-Bernard Vialles, SRI (1) / François Poche, CRMH Ile-de-France (2-3), dessin d'après Jacques Lavedan, ACMH (4).