Sommaire du Ministère de la CultureSommaire des expositions virtuellesLa carte de Itinéraires

Poitou-Charentes
 

carte

 

 

 
Catalogue des publications
Bases de données
Centres de documentation

 
 
 

 

carte  

 

DRAC Poitou-Charentes
102, Grand'Rue
86020 Poitiers
Tél. 05 49 36 30 05


vignette d'introduction La collégiale Notre-Dame-la Grande (Poitiers, Vienne).
La première mention de Notre-Dame-la-Grande remonte à 924, mais aucune source ne nous indique l'époque exacte à laquelle fut édifié le magnifique édifice que nous avons aujourd'hui sous nos yeux et que, par comparaison, l'on date des XIe et XIIe siècles. L'autorité exercée par l'évêque de Poitiers sur son chapitre, les liens entretenus par le corps de la ville avec elle, la vénération dont témoignait la population à l'égard de la statue de Notre-Dame des clefs qui s'y trouve encore aujourd'hui conservée, n'ont pas peu contribué à en faire le sanctuaire le plus estimé et le plus renommé de la ville. Durement meurtrie lors du sac de 1562, elle a été pourvue depuis lors d'un mobilier qui compte quelques pièces exceptionnelles. Mais sa célébrité lui vient surtout de sa façade, cet "immense bas-relief" dont la restauration récente permet désormais d'en savourer tout à loisir le luxuriant décor et méditer sur le message de paix et d'espoir qui en a inspiré la composition.


vignette d'introduction L'inventaire de La Rochelle
Le cédérom La Rochelle : patrimoine architectural et mobilier ici mis en ligne livre une partie des résultats de l'étude menée par le service régional de l'Inventaire de Poitou-Charentes sur la partie de la ville de La Rochelle jadis incluse à l'intérieur de l'enceinte bastionnée de 1689. Au cours de cette enquête a été établi un dossier comprenant un historique, une description, une bibliographie et une abondante illustration sur 221 édifices de référence, publics ou privés, religieux, militaires ou civils, tandis que 2 222 maisons étaient analysées au moyen d'un questionnaire se rapportant à leur fonction, leur localisation, leurs caractères morphologiques et leur histoire.
Ce cédérom, expérimental, ne restitue que partiellement ce travail. Il ne concerne qu'une vingtaine d'îlots situés dans le secteur sauvegardé, zone particulièrement riche en monuments, puisque ses sommets sont la cathédrale au nord et le port au sud, le front de l'enceinte à l'ouest et l'église Saint-Sauveur à l'est. Cette zone inclut 498 édifices, parmi lesquels les tours du port, l'hôtel de ville, le palais de justice, la bourse et les églises déjà citées, ainsi qu'une partie du mobilier de ces dernières, le tout accompagné de plus de 3 000 documents, plans ou photographies. La documentation textuelle et figurée que l'on trouvera sur chacun d'eux est plus fournie pour les oeuvres de référence que pour les oeuvres recensées.