L'enseignement supérieur Culture



Cinéma, audiovisuel, multimédia



Les métiers de l’image et du son

Les professions de l’image, du son et du multimédia sont nombreuses et variées. Acteur, scénariste, réalisateur, cameraman, preneur de son, monteur, décorateur, graphiste... se côtoient et collaborent pour réaliser des oeuvres qui sont avant tout des oeuvres collectives.
Les technologies numériques ont apporté et apportent encore de profonds bouleversements tant dans la manière de travailler que dans la définition même des professions de l’image et du son. Il s’agit donc d’un secteur professionnel en pleine expansion mais aussi en pleine remise en cause de ses fondements.


Écoles spécialisées d’enseignement supérieur


École nationale supérieure des métiers de l’image et du son - La fémis

Enseignement technique, artistique et culturel des métiers du cinéma et de l' audiovisuel : présentation et histoire, formations...La fémis, école nationale supérieure des métiers de l'image et du son, accessible sur concours à bac+2, assure un enseignement technique, artistique et culturel consacré aux métiers du cinéma et de l'audiovisuel. Héritière de l'IDHEC, La fémis a été créée en 1986. Depuis 1998, c'est un établissement public industriel et commercial, qui dépend du ministère de la Culture et de la communication. Elle occupe les locaux des anciens studios Pathé, rue Francoeur.Les quatre missions de La fémis sont :
 La formation initiale et la formation continue
 La coopération avec les écoles et les établissements d'enseignement de l'audiovisuel à l'étranger
 La production, l'édition et la diffusion de films et de documents en relation avec la
  pédagogie de l'école.
 La promotion et la diffusion de la culture cinématographique.

calendrier épreuves concours 2008
La fémis 6, rue Francœur - 75018 Paris - Tél. : 01 53 41 21 00 - www.femis.fr


Ina’Sup, l’école supérieure de l’audiovisuel et du numérique

Ina’Sup a été créée par l’Institut national de l’audiovisuel en 2007. Elle délivre une formation spécialisée en audiovisuel avec deux filières : Patrimoines audiovisuels et numériques et Production audiovisuelle et numérique. L’école, installée au sein même de l’Ina, accueille 40 étudiants chaque année (20 par spécialité).

Conditions d’admission

Les candidats doivent être titulaires d’un diplôme de niveau bac + 3 minimum et être âgés de 27 ans au plus l’année de l’inscription. Ils sont sélectionnés sur la base d’un dossier puis sur épreuve écrite et entretien.

Cursus et diplôme

Ina’Sup assure une formation de deux ans et délivre un diplôme de niveau master relevant du ministère de la Culture et de la Communication.

Le programme repose sur :

Ina'Sup, l’école supérieure de l’audiovisuel et du numérique
Institut national de l’audiovisuel
4, avenue de l’Europe 94366 Bry-sur-Marne cedex
tél. : 01 49 83 21 75 - inasup@ina.fr - www.ina.fr


Ecole nationale supérieure Louis Lumière

Conditions d’admission

Chaque année, l’école, placée sous la tutelle du ministère de l’éducation nationale, accueille une cinquantaine d’étudiants de niveau Bac+2 ou titulaires d’un diplôme sanctionnant deux années d’études supérieures, âgés de moins de 27 ans et ayant réussi le concours d’entrée (tests, épreuves écrites et pratiques, entretiens).

Cursus et diplôme

L’école assure une formation de trois ans et délivre un diplôme supérieur d’État pour chaque option qu’elle enseigne : photo (prise de vue et traitement des images), cinéma, son. La scolarité comporte trois étapes : acquisition des fondamentaux, approfondissement, réalisation d’un mémoire de recherche appliquée.

Louis Lumière
7 allée du Promontoire - 93161 Noisy-le-grand - Tél. : 01 48 15 40 10 - www.ens-louis-lumiere.fr


Autres écoles

Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains

Le Fresnoy est un centre d’enseignement, de production et de diffusion, au croisement de toutes les disciplines artistiques, audiovisuelles et multimédia, qui vous permet de réaliser pendant votre cursus de deux ans, deux projets bénéficiant de moyens techniques et d’un accompagnement pédagogique de haut niveau :
- direction de projets assurée par des artistes de renom,
- équipements professionnels couvrant toute la gamme de la production à la postproduction en photographie, cinéma, vidéo, création sonore et musicale, création numérique et multimédia ;
- enveloppe financière pour chaque production ;
- accompagnement à la diffusion des œuvres, au Fresnoy et dans le réseau des institutions partenaires, en France et à l’étranger.
Conditions d’admission
Niveau requis : Les candidats doivent pouvoir justifier du Baccalauréat (ou équivalence reconnue) + 5 années d’études (attestées par un titre ou un diplôme)
ou du Baccalauréat +  7 années d’expérience artistique ou professionnelle.
Présélection : sur dossier et épreuves orales.
Date limite d’envoi de l’inscription administrative et des dossiers artistiques : *mi-mai*.
Information et visite : février / mars
Cursus et diplôme
Les études durent deux ans. Le diplôme délivré est spécifique à l’école.
**Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains**
22, rue du Fresnoy - BP 80179 - 59202 Tourcoing Cedex
Tel.: 03 20 28 38 05

communication@lefresnoy.net

www.lefresnoy.net


École du film d’animation de la Poudrière

Elle propose une formation supérieure spécialisée de deux ans, à la réalisation de films d’animation. L’école a obtenu en 2006 la reconnaissance du ministère de la culture et de la communication au titre de la loi du 6 janvier 1988 sur les enseignements artistiques.

Conditions d’admission

Recrutement sur dossier constitué de travaux d’animation, suivi d’une épreuve et d’un entretien, destinés à des candidats d’au moins 23 ans possédant déjà une pratique ou une formation dans le domaine.

Cursus et diplôme

Le programme repose à titre principal sur la réalisation de films ou de maquettes de films d’animation dans un cadre proche des réalités professionnelles. Les matières enseignées sont : réalisation, son, écriture, cinéma, culture générale, économie et statut du cinéma d’animation, dessin. À l’issue de la formation, les étudiants se voient remettre un certificat de fin de formation.

La Poudrière
12, rue Jean Bertin 26000 Valence
Tél. : 04 75 82 08 08 - Poudriere@wanadoo.fr


Le Conservatoire européen d’écriture audiovisuelle (CEEA)

Fondé en 1996, le Conservatoire européen d’écriture audiovisuelle a pour mission de former des scénaristes professionnels, tant pour le cinéma que pour la télévision, pour la fiction que pour l’animation, pour l’image réelle que l’image virtuelle. En 2001, le ministère de la culture et de la communication a reconnu au CEEA la capacité de dispenser l’enseignement du cinéma et de l’expression audiovisuelle. Le CEEA est financé et soutenu par l’ensemble des professionnels de l’audiovisuel.

Conditions d’admission

Le CEEA accueille chaque année seize candidats, sélectionnés sur concours, de toutes nationalités et de tous âges. Le concours comprend deux étapes : une présélection sur dossier et des épreuves écrites et orales (la rédaction en 6 heures d’un synopsis et de scènes dialoguées sur des sujets imposés ainsi qu’un QCM de culture générale) et un entretien avec des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel.

Cursus

Le CEEA assure une formation en deux ans. La première année est consacrée à l’approche de la réalité professionnelle et à l’acquisition des outils indispensables à la scénarisation. La deuxième année est une année de spécialisation, d’approfondissement et de mise en application concrète des savoirs acquis en première année. Par ailleurs, le CEEA a pour vocation de faciliter l’insertion professionnelle de ses élèves en développant des contacts réguliers avec tous les partenaires concernés par le scénario.

Conservatoire européen d’écriture audiovisuelle
38 rue du Faubourg Saint-Jacques 75014 Paris Tél. : 01 44 07 91 00 - www.ceea.edu


Les écoles de la musique et du son

Une connaissance approfondie de la musique et du son, en captation, en enregistrement et/ou en diffusion, trouve des applications dans le domaine du cinéma, de l’audiovisuel et du multimédia. Toutefois, à l’exception du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP), la maîtrise technologique de ces applications est peu enseignée dans les établissements publics.


Les écoles d'arts plastiques

Le diplôme national d’arts plastiques (DNAP) et le diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP) qui peuvent donner accès aux métiers de la vidéo de création, de l’animation, de la décoration, du trucage, du costume, se préparent en trois et cinq ans dans nombre d’écoles d’art (voir la liste des écoles d’art).


Les écoles du spectacle vivant

Plusieurs écoles comptent des départements dédiés à la scénographie, au décor, à la machinerie, au costume, à la régie lumière, à la régie son, dont les applications au spectacle enregistré sont fréquentes. On peut citer à ce titre l’École supérieure d’art dramatique du théâtre national de Strasbourg (TNS) et l’École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (ENSATT).


Le multimédia

La réalisation des oeuvres multimédia se situe à la convergence de diverses pratiques technologiques (télécommunications, audiovisuel, informatique...) et de diverses expressions artistiques (cinéma, dessin, photographie, musique, littérature...). Elle réclame des compétences nouvelles aussi bien de ses créateurs ou concepteurs que de ses collaborateurs techniques : producteurs, graphistes, programmeurs, scénographes, iconographes, scénaristes, développeurs, compositeurs, juristes...
À l’heure actuelle, ces professionnels sont le plus souvent confirmés dans l’une des disciplines requises et ils ont acquis, par la formation continue ou la pratique, les compétences complémentaires qui leur manquaient. Mais depuis quelques années, plusieurs lieux d’enseignement (universités, écoles d’art publiques et privées) de l’une ou l’autre de ces disciplines proposent des formations initiales et délivrent des diplômes du multimédia.


Formations de l’éducation nationale

Les formations et cursus sont extrêmement variés. À côté des écoles spécialisées, le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche propose des formations en lycée ou en université.

En lycée, les sections de techniciens supérieurs (STS) préparent au brevet de technicien supérieur (BTS) audiovisuel. Ce diplôme national Bac+2 comporte cinq options : ingénierie des systèmes et exploitation des équipements, montage et post-production, métiers de l’image, métiers du son et gestion de la production.

En université, il existe plusieurs formations universitaires spécialisées dans les secteurs du cinéma, de l’audiovisuel et du multimédia. On peut consulter la liste des enseignements auprès d’une direction régionale des affaires culturelles (DRAC), d’un centre d’information et d’orientation (CIO) ou du Centre d’information et de documentation jeunesse (CIDJ) à Paris ou dans les régions.


Adresses utiles :

Centre national de la cinématographie (CNC)
12 rue de Lübeck 75784 Paris Cedex 16 - Tél. : 01 44 34 34 40 - www.cnc.fr

Association Vidéadoc
8 rue des Trois Couronnes 75011 Paris - Tél. : 01 48 06 58 66 - www.videadoc.com
Cette association a été missionnée par le Centre national de la cinématographie (CNC) pour délivrer au public l’information la plus exhaustive sur les formations dans les domaines du cinéma, de l’audiovisuel et du multimédia (formations universitaires, filières professionnelles, stages), pour conseiller en aidant à bâtir un projet professionnel le plus adapté à un niveau d’études et à trouver le financement pour les formations envisagées.