François Léotard

François Léotard
Ministère de la Culture et de la Communication
Mars 1986 - Mai 1988


Affirmant d'emblée une priorité au secteur du patrimoine, François Léotard fait adopter une Loi-programme relative au patrimoine monumental le 21 avril 1988, où il cherche à mieux associer patrimoine, tourisme et aménagement du territoire.
Sa seconde priorité est constituée par l'enseignement artistique et il crée une " délégation aux enseignements et aux formations ".
Il cherche enfin à renforcer le mécénat culturel en créant une instance de concertation entre l'État et les chefs d'entreprise : le Conseil supérieur du mécénat et en faisant adopter la Loi du 23 juillet 1987 pour encourager le mécénat.

Ministre également de la communication, il dispose du Service juridique et technique de l'Information (SJTI) et exerce la tutelle de Télédiffusion de France (TDF) ; il fait adopter les Lois des 1/8/86, 30/09/86 et 27/11/86 qui constituent une réforme d'inspiration libérale sur l'audiovisuel et la presse. Il nomme la Commission Nationale de la Communication et des Libertés (CNCL).