Philippe Douste-Blazy

Philippe Douste-Blazy
Ministère de la Culture
Mai 1995 - Juin 1997

Député-maire C.D.S. de Lourdes, Philippe Douste-Blazy aime se référer à Jacques Duhamel. Sa fonction d'élu local le rend sensible à la collaboration avec les collectivités territoriales : il croit à la décentralisation et un de ses premiers gestes sera de réunir les directeurs régionaux.

Il cherche à associer la culture à la lutte contre l'exclusion dans les banlieues difficiles et les zones rurales défavorisées et met en place des politiques transversales : éducation artistique, aménagement du territoire.

En janvier 1996, estimant nécessaire d'entamer une réflexion de fond sur ce que doit être une politique culturelle pour la fin du siècle, il confie à une commission, présidée par Jacques Rigaud, le soin de procéder à cette " refondation ".