L'apprentissage des langues étrangères

1.Le renforcement de l'apprentissage des langues vivantes dès l'école primaire
2.Les langues étudiées au collège et au lycée : l'anglais et l'espagnol prédominent
3.Enseignement supérieur : l'enseignement d'une langue étrangère est étendu à toutes les disciplines
4.Les initiatives européennes

L'ouverture des frontières et la mondialisation des échanges, comme les progrès de l'intégration européenne, font de la connaissance de langues un enjeu essentiel, professionnel et culturel, pour le citoyen de demain.

Le ministère de l'éducation nationale poursuit donc ses efforts pour accroître à la fois l'efficacité de l'apprentissage des langues, en cours de généralisation à l'école primaire, et la diversification de l'offre de langues dans l'ensemble du système éducatif.

Le 14 juillet 1998, le président de la République a exprimé une nouvelle fois le souhait de voir se développer le trilinguisme chez ses concitoyens, plaçant ainsi la question de l'apprentissage des langues étrangères en France dans la perspective d'une éducation plurilingue de plus en plus affirmée.

1. Le renforcement de l'apprentissage des langues vivantes dès l'école primaire

Afin de sensibiliser les élèves dès leur plus jeune âge à la pratique des langues étrangères, le ministère de l'éducation nationale avait expérimenté en 1989 l'introduction des langues étrangères au cours moyen, puis le Nouveau Contrat pour l'école a instauré en 1995 une initiation à une langue vivante à partir du cours élémentaire, avec des supports vidéo spécifiques. Ce dispositif concernait en 1997/98 trois CE1 sur quatre, deux CE2 sur trois et un CM1 sur trois, soit environ 75 000 maîtres et 1 300 000 élèves. Six langues sont proposées, mais l'anglais est choisi de manière prédominante (81% des effectifs). L'enseignement des langues en CM2 a été généralisé à la rentrée de 1998 et cette mesure sera étendue en CM1 à la rentrée de 1999. Il s'agit d'un véritable apprentissage et non d'une initiation. Pour assurer une continuité entre le premier et le deuxième degré, les langues proposées à l'école primaire correspondront à celles qui sont offertes par le collège du secteur.

Au collège, tous les élèves de sixième apprennent une première langue vivante, et depuis la rentrée de 1998 un enseignement optionnel obligatoire - et non plus facultatif - de LV2 est généralisé en quatrième. Cet apprentissage est poursuivi au lycée puisque la deuxième langue vivante est désormais proposée dans la plupart des séries, aussi bien pour la voie générale que pour les séries technologiques, et des cours renforcés sont prévus pour la LV1 comme pour la LV2.

En outre des formations et des pédagogies spécifiques sont mises en place pour l'enseignement des langues et des cultures d'origine (ELCO) aux enfants de migrants, et pour l'enseignement à caractère international, à travers les séries internationales, les classes bilingues et les sections européennes. Ces dernières, créées en 1992, accueillent plus de 40 000 élèves.

2. Les langues étudiées au collège et au lycée : l'anglais et l'espagnol prédominent

En 1997/98, l'anglais est largement dominant (89,9% des élèves dans le secteur public et 92,3% dans le secteur privé). Dans l'enseignement professionnel, cette prépondérance est encore plus marquée. L'allemand se maintient à 12% dans le public. En seconde langue, plus d'un élève sur deux choisit l'espagnol, l'allemand figure en deuxième position avec 25%. La LV3 a vu ses effectifs diminuer avec l'ouverture de l'option LV renforcée. L'italien reste la LV3 la plus choisie avec 39% des élèves.

On peut se féliciter de la généralisation de l'apprentissage de deux langues étrangères et du large éventail des langues qu'il est globalement possible d'apprendre dans notre système éducatif. Mais force est de constater que la concentration sur l'anglais et, à un moindre degré sur l'espagnol, est trop forte. Il est de plus en plus nécessaire de connaître l'anglais mais aussi les langues de nos divers partenaires politiques, économiques et culturels et de s'ouvrir davantage à la diversité de l'Europe et du monde.

Tableau : les langues vivantes étrangères au collège et au lycée

LV1, public et privé 1996-1997

Allemand Anglais Espagnol Autres Total
1er cycle 11,16 % 88 % 0,61 % 0,23 % 100 %
2e cycle EGT(*) 13,36 % 85,46 % 0,72 % 0,46 % 100 %
2e cycle Pro(**) 3, 68 % 94,18 % 1,76 % 0,38 % 100 %

LV 2, public et privé 1996-1997

% él.LV2(***) Allemand Anglais Espagnol Italien Autres Total
1er cycle 89,1 % 20,28 % 13,05 % 59,96 % 5,87 % 0,84 % 100 %
2e cycle EGT 85,3 % 27,65 % 16,10 % 51,18 % 4,10 % 0,97 % 100 %
2e cycle Pro 5,9 % 17,98 % 9,6 % 66,64 % 3,74 % 2,04 % 100 %

LV 3, public et privé 1996-1997

% él.LV3 Allemand Anglais Espagnol Italien Autres Total
2e cycle EGT 8,2 % 12 % 0,3 % 31,5 % 37,8 % 10,2 %

100 %(****)

(*) EGT = enseignement général et technologique

(**)Pro = enseignement professionnel

(***) % él. LV2 ou 3: pourcentage d'élèves ayant choisi l'option langue

(****) Le total de 100 % comprend les 8,2 % d'élèves qui choisissent à la place de la LV3 un enseignement de LV1 renforcée

Source : Direction de l'enseignement scolaire

TABLEAU DES LANGUES VIVANTES ETUDIÉES :

ÉVOLUTION DES EFFECTIFS D'ÉLÈVES DU SECOND DEGRÉ, PUBLIC ET PRIVÉ

Tous niveaux de langue
Rentrée scolaire

1994

1995

1996

1997

FRANCE MÉTROPOLITAINE

LANGUES ENSEIGNÉES PAR. CORRESP.

14 478

11 897

7 896

7 541
ALLEMAND 1 372 904 1 348 374 1 315 101 1 252 436
ANGLAIS 5 604 455 5 613 969 5 604 919 5 558 917
ARABE LITTERAL 6 780 6 582 6 218 6 233
CHINOIS 2 370 2 700 3 007 3 513
ESPAGNOL 1 532 086 1 600 935 1 660 751 1 700 723
HEBREU MODERNE 6 219 5 963 6 621 7 193
ITALIEN 183 501 193 171 198 169 200 407
JAPONAIS 1 631 1 844 1 879 1 962
PORTUGAIS 8 592 8 345 7 824 7 242
NÉERLANDAIS 586 724 975 789
POLONAIS 179 242 239 247
RUSSE 20 885 19 522 18 668 17 422
AUTRES LANGUES ETRANGERES 10 150 12 153 7 613 5 941
LANGUES RÉGIONALES 11 167 13 158 12 873 15 515

DOM

LANGUES ENSEIGNÉES PAR CORRESP.

53

35

48

54
ALLEMAND 14 603 14 564 14 316 13 708
ANGLAIS 201 559 206 563 211 904 214 912
ARABE LITTERAL 82 95 106 110
CHINOIS 68 86 95 141
ESPAGNOL 74 767 80 245 83 949 86 723
ITALIEN 323 347 372 364
JAPONAIS 0 1 0 0
PORTUGAIS 2 307 2 625 2 663 2 889
AUTRES 212 105 198 318

TOM

LANGUES ENSEIGNÉES PAR CORRESP.

33

40

22

37
ALLEMAND 965 1 119 1 143 701
ANGLAIS 60 779 62 240 66 410 42 339
ARABE LITTERAL 921 922 971 1 065
CHINOIS 117 184 135 196
ESPAGNOL 16 939 18 528 20 032 11 538
ITALIEN 87 95 76 9
JAPONAIS 1 242 1 312 1 385 76
PORTUGAIS 0 0 0 11
RUSSE 0 0 2 2
AUTRES 906 154 168 149
LANGUES RÉGIONALES 8 349 9 397 9 930 9 431
Source : Ministère de l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie, Direction de la programmation et du développement.

3. Enseignement supérieur : l'enseignement d'une langue étrangère est étendu à toutes les disciplines

Dans l'enseignement supérieur, la réforme des DEUG décidée en 1993 prévoit pour toutes les disciplines la pratique d'au moins une langue étrangère. L'anglais est la langue la plus demandée.

Des centres de langue, créés dans plusieurs villes universitaires (Bordeaux, Strasbourg, Grenoble...), proposent leurs services à plusieurs universités du même site, et permettent de répondre à des besoins d'apprentissage diversifiés, notamment l'auto-apprentissage guidé.

4. Les initiatives européennes

La promotion du plurilinguisme constitue pour l'Union européenne un enjeu essentiel. La présidence française, en 1995, avait permis l'adoption de résolutions sur l'amélioration de la qualité de l'apprentissage des langues et la diversification des langues apprises. Ces orientations ont été poursuivies par la Commission européenne, qui met notamment l'accent sur la nécessité d'apprendre deux langues communautaires en plus de la langue maternelle, et de débuter l'apprentissage des langues au niveau élémentaire.

Le programme européen SOCRATES permet, dans le cadre de l'action LINGUA, la recherche d'innovations dans le domaine de l'apprentissage des langues. Ainsi, le projet EuRom 4, mené par les universités de Provence, de Lisbonne, Rome et Salamanque, vient d'aboutir à l'édition d'une méthode d'apprentissage simultané des langues romanes.

Des initiatives visent également à promouvoir " l'éveil aux langues " à l'école primaire, pour développer chez les enfants des attitudes positives à l'égard de la diversité linguistique, et les préparer à l'apprentissage de plusieurs langues.


Retour au sommaire de cette page


page précédente