sommaire généralla famillethèmes
Aplhonse de Simony
Simony et l'abbé Lamazou

SIMONY(de) Alphonse (1805-1874) -branche de Brouthières-

Le beau-père d’Hippolyte Blanc, naguère Lieutenant au 6ème régiment de Ligne, a participé à la prise d’Alger, en 1830. Démissionnaire de l’armée au moment de son mariage en 1835, il se consacre aux oeuvres. Résidant à Paris, n° 8, rue Cassette, sur la paroisse Saint-Sulpice, il y fait consacrer l'union chrétienne de sa fille Marie, le 2 septembre 1858, avec Hippolyte Blanc.

A Saint-Sulpice, il connaît la Maison Daublaine & Callinet qui entretient le grand instrument et lui commande un petit orgue, en 1841, destiné à l’église paroissiale de Garchizy, où il se trouve toujours. C'est le fait d'avoir acquis en 1835 la propriété de Chamenay située sur la commune qui amène M de Simony dans la région. L'orgue est classé au titre des monuments historiques le 17 décembre 1991 pour témoigner des familles de Simony, Blanc, Cavaillé-Coll et alliés.

Organiste amateur lui-même, Alphonse de Simony se signale en mai 1871 aux orgues de Jussey (Haute-Saône) le dimanche de Pentecôte, alors qu’il séjourne chez son autre gendre, Alphonse Domet de Vorges.

Son influence discrète accompagne les efforts du jeune abbé Pierre Lamazou (1828-1883) - alors vicaire de Saint-Sulpice entre 1854 et 1859 - au moment du projet de reconstruction d’un grand orgue par Aristide Cavaillé-Coll. Le génial organier doit loger dans le buffet monumental du XVIIIème siècle dessiné par l’architecte Chalgrin une partie instrumentale d'avant-garde.

Alphonse de Simony repose auprès des siens au cimetière de Garchizy depuis le 22 mai 1874.

retour en haut de page