sommaire généralles musiciens du patronthèmes
Collin

Charles-René Collin

St-Brieuc 1827 - St-Brieuc 1911

Organiste du grand-orgue Cavaillé-Coll de la Cathédrale de Saint-Brieuc (1845-1911)

Ami de Cavaillé-Coll dès la toute première heure, Collin fut un des très rares élèves d’orgue de Lefébure-Wely. Témoin privilégiée dans le monde de l’orgue parisien au milieu du siècle (il laisse des " Souvenirs artistiques " pleins de vie et informatifs à la fois, splendide évoquation d’une époque de grands débats esthétiques), il demeura pendant toute la deuxième moitié du XIXe siècle une des grandes figures de la musique en Bretagne.

Son talent, son goût ont fait de lui l’exemple type d’équilibre des musiciens de province qui ne cherchent pas à contrecarrer l’influence omniprésente de la Capitale mais qui par la force de leur caractère et la solidité de leur formation arrivent à insuffler dans la musique de leur pays des éléments de fraîcheur. Par exemple, les publications de Collin comportant les chants populaires bretons ont émerveillé Franck et Guilmant. On imagine que la venue d’un maître parisien pour l’inauguration d’un grand-orgue en province ne suffisait pas pour valoriser celui-ci à long terme; bien que le catalogue des œuvres des musiciens de province ne soit sans doute pas aussi prestigieux que celui des compositeurs " standards ", il faut toujours avoir une pensée pour ces artistes, souvent bien plus dévoués et surtout plus obscurs, qui illustraient - quantitativement beaucoup plus que ceux de la capitale - les sonorités du maître facteur d’orgues.

retour en haut de page