VISITE DU MUSÉE : 1er NIVEAU

Les grandes civilisations méditerranéennes

I - Grèce, Grande Grèce, Étrurie.

Cette partie présente des vases en céramique peinte, produits exportés dès le VIe siècle avant J.-C. par Corinthe, l'Attique, puis les colonies grecques de Sicile et d'Italie du Sud.

II - La période hellénistique (IIIe - IIe siècle avant J.-C.)

Elle est représentée, elle-aussi, par de la vaisselle en céramique noire, dite souvent campanienne. Produite en Italie méridionale, elle était exportée vers la Gaule par voie maritime.

L'archéologie sous-marine livre de la vaisselle, des amphores et des pièces d'accastillage des navires.

L'épave de la Fourmigue C (Golfe Juan) offre un exemple de la diversification de fret des navires antiques : belles pièces de mobilier en bronze.

III - Le monde romain

L'extension de l'Empire romain (IIIe - IVe siècle après J.-C.) est évoquée par les productions de l'Africa, l'Afrique romaine qui diffusa sur nos côtes sa céramique, notamment.

 Plan du musée

Les échanges commerciaux

IV - A travers les échanges commerciaux s'établirent de très bonne heure les premiers contacts entre les commerçants grecs et les peuples ligures de nos côtes.

 Plan du musée

Des Ligures aux Romains

V - Objets de l'âge du bronze (1100 avant J.-C.)

VI - Éléments matériels de la vie dans les habitats perchés que l'on dénomme "oppida" ou "castellaras".

La via Julia Augusta est représentée au Musée par trois bornes milliaires de l'époque d'Auguste et d'Adrien, découvertes au XIXe siècle entre La Turbie et Cimiez. Elle fut la première étape de la romanisation, à la création de la Province des Alpes Maritimae, en 14 av. J.-C.

 Plan du musée

Cadre de vie dans la ville romaine

VII - Vie domestique

Les objets en verre, en bronze, ustensiles ou ornements, évoquent les goûts et usages des céménélensais.

Les lampes en terre cuite, de provenances diverses, les bijoux et objets de toilette ont tous été découverts dans le sol de Cimiez et des alentours.

VIII - Antonia

En ce point du parcours, on a déjà aperçu, dominant l'ensemble de l'exposition, la statue monumentale d'Antonia Augusta (1er s. ap. J.-C.).

IX - Vie et organisation municipales sont évoquées par les inscriptions dédiées à des notables exerçant les magistratures locales, patronnant les collèges d'artisans.

X - Le cadre architectural de la cité est évoqué par des plans et des maquettes réunis dans la rotonde, située à l'extrémité sud du musée. Celle-ci offre une vue panoramique sur le site archéologique.

XI - La présence de l'empire romain, les divinités et cultes.

 Plan du musée

Photos : © Musée Archéologique de Nice Cimiez
Reproduction sur autorisation