LE GROUPE DE RECHERCHE EN ARCHÉOLOGIE NAVALE

Créé en 1982, le GRAN (Association à but non lucratif selon la Loi de 1901) s'est fixé pour objectif l'organisation et la conduite de fouilles archéologiques sous-marines et de recherches en histoire maritime.

L'association comprend environ 80 membres aux capacités diverses : archéologues, historiens, ingénieurs civils ou militaires, chercheurs du CNRS, architectes, cinéastes, photographes.
De nombreux stagiaires étrangers viennent participer aux chantiers.

Depuis sa création, le GRAN a entrepris de nombreux travaux de prospection, de sondage ou de fouilles :

· flûte de la Marine royale française La Baleine (1710) à Port-Cros (sondage) ;
· vaisseau russe de 66 canons Slava Rossii (1780) à l'Ile du Levant (fouille) ;
· navire marchand de l'expédition de Bonaparte en Égypte Patriote (1798) à Alexandrie (recherche puis fouille) ;
· "nave" gênoise La Lomellina (1516) à Villefranche sur Mer (fouille) ;
· frégate cuirassée Magenta (1875) à Toulon (recherche puis fouille) ;
· recherche magnétométrique au large de Brest, pour retrouver les épaves de La Cordelière (nef d'Anne de Bretagne) et du Régent (caraque de Henri VIII) coulés le 10 août 1512 ;
· mouillages de l'Île de Gorée (Sénégal) pour le compte de l'Unesco et du gouvernement du Sénégal ;
· estuaire de la Loire, prospections pour le compte de la ville de Nantes ;
· inventaire du patrimoine sous-marin en Martinique pour le compte du Ministère de la culture et des collectivités locales ;
· inventaire du patrimoine sous-marin en Polynésie française, pour le compte du gouvernement du territoire de la Polynésie française et fouille de l’épave du Francisco Alvarez à Mangareva (Archipel des Gambiers) (2000) et de deux sites polynésiens : à Moorea (Iles sous le vent), site de Tapapaurau (2003) et à Hiva oa (Marquises), site du Rabot (2006)
- Réalisation de trois chantiers de formation aux techniques de l’archéologie dans le cadre du programme européen « La navigation du savoir » : Villefranche sur mer (2002), Malte (2004), Alger (2005).
.

Le programme du GRAN sur le thème de la traite négrière "La mémoire engloutie de la traite" a été inscrit parmi les projets de la "Décennie mondiale du développement culturel de l'UNESCO" et est intégré au programme UNESCO "La route de l'esclave" lancé en 1994 à Ouidah (Bénin). Le GRAN a réalisé en octobre/novembre 2006 une mission archéologique sur l’île de Tromelin (Océan Indien) intitulée « Esclaves oubliés » et visant à étudier les conditions de survie de 60 esclaves malgaches abandonnés sur l’île pendant quinze ans. Cette mission a reçu le parrainage de l’UNESCO.

Groupe de Recherche en Archéologie Navale (GRAN)
Service historique de la Marine - Passage de la Corderie
BP 45 - 83 800 Toulon Naval
Web : http://archeonavale.org

Tél. (Toulon) : +33 (0)4 94.42.07.26 /
Tél. et télécopie (Béziers) : +33 (0)4 67 35 92 01
Mél : mrgueroutmaxadrien@9business.fr
Tél./Télécopie Polynésie : 00.689.53.10.85
Mél : veccella@mail.pf

Président : Alain Bellot *
Vice-président : Max Guérout *
Chef de l'antenne Polynésie : Robert Veccella
Chef de l'antenne Toulon : Guy Martin

* Membre associé du Laboratoire d'Histoire et d'Archéologie Maritime à l'Époque moderne (LHAMEM)
URA D 1989-CNRS - Musée de la Marine - Université de Paris IV, Sorbonne