{short description of image}

Les mesures nouvelles en faveur de la démocratisation de la culture
Communication en Conseil des Ministres de Catherine Trautmann

23 juin 1999

La stratification sociale des pratiques culturelles

Les enquêtes menées par le Département des études et de la prospective en 1973 - 1981 - 1989 et 1997 nous fournissent des éléments d’analyse sur la stratification sociale des pratiques culturelles et leur évolution.

· La comparaison des résultats de la dernière enquête avec ceux de 1973 montre que les pratiques et consommations culturelles des Français ont profondément évolué au cours des trente dernières années.

Les rapports à la culture se sont largement diversifiés sous l’effet de multiples facteurs : explosion de l’audiovisuel, progrès de la scolarisation, efforts conjoints de l’Etat et des collectivités locales pour le développement des équipements culturels sur l’ensemble du territoire.

· On n’observe cependant aucune réduction significative des disparités entre milieux sociaux. Il n’y a pas eu de « rattrapage » des milieux sociaux les moins investis dans la vie culturelle. La progression observée à l’échelle de la population française renvoie au gonflement des catégories de population les plus familières des équipements culturels : les cadres, les professions intermédiaires et les étudiants.

· Le niveau de diplôme, l’origine sociale, mais aussi le contenu même de l’activité professionnelle - cela est manifeste dans le cas des enseignants - expliquent les différences de pratiques constatées au sein même d’un même groupe socioprofessionnel.

Si une plus grande part de la population française a une pratique plus cultivée, ce n’est que le résultat de l’augmentation générale du niveau de formation et de la progression relative des cadres, des professions intellectuelles supérieures, des professions intermédiaires et des étudiants.

La question du rapport des milieux populaires à la culture cultivée reste posée, mais il serait imprudent de s’en tenir à ces seules pratiques. Plusieurs phénomènes nous indiquent d’autres voies d’adhésion ou d’accès à la culture :

  • - l’usage de l’audiovisuel
  • les pratiques artistiques en amateur
  • le succès de la fête de la musique, des arts de la rue, des journées du patrimoine et des musées
  • la multiplication des scènes de musiques actuelles.