{short description of image}

Monuments, Musées et Théâtres : quatre mesures pour rendre la Culture plus accessible

La fréquentation des lieux culturels en 1998

Caractéristiques générales des visiteurs des monuments nationaux en 1998

En 1998, les publics des grands monuments les plus fréquentés (environ 60% de la Fréquentation totale) présentaient les caractéristiques suivantes :
  • 72% étaient primo-visiteurs
  • 52% étaient des visiteurs réguliers (plus de 2 fois par an)
  • 97% ont été satisfaits de leur visite
  • 45% ont visité avec des enfants
  • 29% ont considéré que le tarif d'entrée était trop élevé
  • 64% ont fait des études supérieures
  • 65% étaient des étrangers
  • 80% étaient des touristes français ou étrangers
  • 9% habitaient la région du monument en permanence

Les 20 premiers monuments les plus visités en France
(en grisé : les monuments gérés par la Caisse nationale des monuments historiques et sites)

Edifice Entrées en 1998
Château de Versailles (hors parc) 2 684 724
Arc de Triomphe 1 312 117
Abbaye du Mont Saint-Michel 946 551
Sainte Chapelle 880 387
Château de Chenonceau 847 888
Château de Chambord 752 700
Château du Haut-Koenigsbourg 549 205
Palais des Papes (Avignon) 542 450
Tours de Notre-Dame de Paris 455 356
Hospice de Beaune 418 000
Château de Blois 397 774
Château d'Amboise 382 000
Panthéon 357 247
Château de Cheverny 350 000
Château de Villandry 350 000
Château de Fontainbleau 320 611
Conciergerie 302 351
Château d'Azay-le-Rideau 302 013
Château des Baux (Les Baux de Provence) 281 473
Château et remparts de Carcassonne 269 383
TOTAL (hors Tour Eiffel) 12 702 230
Dont monuments de la Caisse nationale 48 %
Tour Eiffel 6 051 603

La fréquentation des musées nationaux, résultats à la fin 1998

L'activité des musées nationaux (1) en 1998 s'est traduite par une fréquentation cumulée de plus de 14,7 millions de visites, dont 27% (4 millions) d'entrées gratuites, bénéficiant essentiellement à des groupes scolaires. Par rapport à l'année précédente, la fréquentation globale est ainsi en progression de 7% (0,9 million de visites supplémentaires), les entrées payantes augmentant plus rapidement que les gratuites (respectivement 8% et 3,5%).

Ces résultats prolongent la tendance favorable du premier semestre 1998 (+10%). Un déficit momentané avait été observé au mois de juin, en raison des manifestations de la coupe du monde de football - une partie du public ayant différé des séjours touristiques ou des sorties culturelles. Le report attendu semble finalement avoir eu lieu en septembre et surtout octobre, mois ayant connu des niveaux de fréquentation nettement plus élevés que les années précédentes.

Parmi les établissements contribuant positivement à l'augmentation globale, on peut signaler notamment : le musée du Louvre (Paris, + 550.000 entrées par rapport à 1997, soit près de +11%), le musée d'Orsay (Paris, + 447.000 entrées par rapport à 1997, soit + 20%), le musée Picasso (Paris, + 73.000 entrées, soit +15%), l'Orangerie (Paris, + 31.000 entrées, + 7%), le musée du Moyen-Age (Paris, + 15.000 entrées, soit + 6%), le musée de la maison Bonaparte (Ajaccio, + 14.000 entrées, +30%), le musée Chagall (Nice, + 13.000 entrées, +9%)

(1) il s'agit de cinq musées ayant statut d'établissement public (le Louvre, Rodin, Moreau, Henner, Versailles), de dix-huit administrés directement par la direction des musées de France, et de deux établissements assimilés, gérés par l'Union centrale des arts décoratifs (musée des Arts décoratifs, musée de la Mode et du Textile). NB les résultats définitifs du musée JJ Henner ne sont pas arrêtés à cette date.

(2) 2 Le Louvre estimant trimestriellement ses entrées effectuées sans billet (gratuites, prépayées, abonnements, carte Musées&Monuments, invitations, etc.), sa fréquentation mensuelle totale n'est pas connue précisément