Dossiers



Les « chantiers numériques » : un accès à la culture pour tous
23 janvier 2007


> Communiqué de presse

> Dossier de presse (format pdf)

> Dossier de presse (format html)

> Discours de Renaud Donnedieu de Vabres




La 3D et le numérique au service du patrimoine


La technologie au service du patrimoine : grâce à de nouveaux outils, chercheurs, scientifiques, géographes et historiens allient leurs connaissances et savoir-faire. A l'origine projets de recherche, les réalisations de ces programmes sont au service de tous. Les frontières spatio-temporelles sont gommées : un étudiant japonais en Histoire peut découvrir le Paris Antique, une famille américaine prépare sa visite du Château de Versailles. Le ministère de la culture et de la communication rend désormais accessible en ligne la reconstitution de hauts lieux d'Histoire, sites archéologiques, mais aussi permet de mieux comprendre des faits ou des points de civilisations.
D.R.
Avec la 3D et le numérique, des lieux, des sites, des personnages ayants existés reprennent vie. Ces simulations ont l'avantage de rendre accessible facilement ce qui a priori ne pourrait pourtant l'être. Les reconstitutions et mises en scène permettent de mieux appréhender ces évènements, époques ou lieux, de s'en faire une idée plus précise et claire. Le ludique et la simplicité de l'outil informatique accroît l'intérêt que tout un chacun peut porter au patrimoine.

3D MONUMENTS

Il s'agit d'un programme national de numérisation 3D du patrimoine.
Au même titre que la numérisation 2D, la numérisation 3D répond à deux préoccupations :
> la conservation, par la prise « d'empreinte numérique » dont l'enregistrement constitue une archive dont l'exploitation fournit un modèle géométrique destiné à représenter la morphologie des édifices relevés ainsi que leur aspect, lorsque la mesure s'accompagne d'un relevé photographique ;
> la valorisation, par sa capacité à donner à voir, à revoir et donc à comprendre par le plus grand nombre l'objet étudié sur des supports variés allant de l'image fixe à l'image animée diffusée sur cédérom ou sur des dispositifs muséographiques immersifs ou encore en ligne sur le réseau Internet.

Les avancées technologiques récentes en matière de photographie numérique et de scanner 3D permettent aujourd'hui d'envisager, à un coût raisonnable, un programme de réalisation de maquettes numériques 3D de grands monuments du patrimoine français.

Chaque maquette deviendra un véritable outil de gestion du bâtiment pour les professionnels et permettra de mettre en place de nouvelles interfaces d'accès aux informations et de présentation du patrimoine pour le public.

La réalisation de ces maquettes est menée par des équipes pluridisciplinaires associant architectes, archéologues, historiens de l'art et infographistes pour obtenir des modèles de connaissance pérennes et exploitables.

La maquette 3D comme moyen d'accès à l'information patrimoniale
D.R.
L'approche développée par l'UMR MAP (cf. encadré) se distingue clairement de celle des nombreux prestataires maîtrisant aujourd'hui très bien la modélisation 3D des édifices patrimoniaux car les maquettes numériques produites restent libres et « ouvertes ». C'est-à-dire qu'elles sont conçues pour être évolutives. Ce sont des ressources publiques accessibles à la communauté scientifique en général et aux gestionnaires de l'édifice en particulier. Elles doivent permettre l'enrichissement progressif des connaissances par l'application de méthodes analytiques et comparatives.


L'UMR « Modèles et simulations pour l'architecture, l'urbanisme et le paysage » est une Unité Mixte de recherche multisite du CNRS et du ministère de la culture et de la communication implantée dans 4 écoles d'architecture, à Marseille, Nancy, Lyon, et Toulouse, et à l'INSA de Strasbourg. Cela représente une soixantaine de personnes, dont une quinzaine de doctorants, dont la plupart des chercheurs ou enseignants-chercheurs sont des architectes.


C'est l'esprit du programme « 3D monuments ».

L'UMR MAP développe une approche globale de la maquette numérique.
Par approche globale, il faut entendre une démarche qui fait de la maquette numérique non pas un résultat mais le pivot d'un système d'informations patrimoniales.
Compte tenu de l'investissement important que cela représente, la maquette 3D n'est pas élaborée dans un but fixé a priori mais comme un clone numérique d'un édifice et éventuellement de son environnement. Clone qui pourra ensuite être utilisé selon les besoins : conservation, restauration, restitutions, gestion, communication, jeux, etc.
La méthodologie développée au sein du laboratoire identifie 3 étapes :
relevé - modélisation - représentation
> des outils de métrologie utilisant les scanners 3D, du type longue portée au cours desquelles des détails peuvent être numérisés avec une plus grande finesse en jouant sur les paramètres de grille et de redondance, et du type courte portée ;
> des capteurs photographiques numériques, aujourd'hui capables d'acquérir 10 à 12 millions de pixels qui permettent non seulement d'acquérir des informations de textures mais aussi de modéliser assez rapidement des bâtiments,
> enfin, des vecteurs aériens pour la très basse altitude, capables d'emporter des capteurs de différents type (photographie numérique, caméra tri CCD, bientôt scanner laser). Très prochainement la troisième évolution d'un hélicoptère radio-commandé et autopiloté sera deployée.

L'ensemble de ces dispositifs permet de faire des acquisitions de données à toutes les échelles, du détail d'architecture au territoire, et donc de réaliser des maquettes 3D les plus complètes possibles. A partir de ces données, les maquettes 3D réalisées exploitent des outils de modélisation basés sur les connaissances architecturales.

Ces travaux ont été testés et évalués sur de nombreux sites expérimentaux, en France et à l'étranger. C'est cette accumulation d'expériences qui a contribué à la mise en place du programme « 3D monuments »,soutenu par la Mission de la recherche et de la technologie du MCC et par le Centre des Monuments Nationaux. Ces expérimentations sont consultables sur le site Internet 3D monument.
http://www.map.archi.fr/3D-monuments

Aujourd'hui, deux projets sont en cours :
> Carcassonne et son Château comtal ;
> l'Abbaye de Saint Guilhem le désert et son cloître.
Le château comtal de Carcassonne a fait l'objet d'un relevé complet de l'extérieur et ouvrira prochainement sur le web un site de ressources permettant d'accéder à différentes ressources : le relevé brut, la documentation métrique réalisée, la maquette 3 D de l'état actuel associée à une base de données photographiques, les différentes étapes de constructions du château et les liens sur les sources à partir desquelles elles ont été réalisées.
A Saint Guilhem-le-désert, le projet est dans la phase d'acquisition des données : une équipe du laboratoire rentre du Cloisters Museum de New-York où elle est partie relever la sculpture du cloître qui s'y trouve. Ces données seront ensuite intégrées aux restitutions numériques en cours des galeries du cloître aujourd'hui disparues.
http://www.map.archi.fr/3D-monuments

GRAND VERSAILLES NUMERIQUE

Le programme « Grand Versailles numérique » initié en 2004 par le ministère de la culture et de la communication, l'établissement public de Versailles et le centre de recherche vise d’abord à créer des outils numériques permettant de présenter le projet Grand Versaille et d’en préfigurer les réalisations avant la fin des grands travaux en 2015. En 2006, plusieurs réalisations sont déjà visibles :

Un site Internet innovant permet de revisiter l'espace et l'histoire de ce lieu emblématique du patrimoine mondial. Au menu : une visite 3D temps réel de la cour de Marbre et de la Cour royale avec des restitutions d'éléments disparus ou déplacés, des panoramiques des bosquets, une animation sur les premiers travaux de construction entrepris sous Louis XIV, des vidéos, une chronologie dynamique, des diaporamas interactifs, etc.
Le prix Möbius international 2006 (catégorie création) a été décerné à ce site.
http://www.gvn.chateauversailles.fr/

Un site de téléchargement de séquences audio et vidéo (podcasting) propose de courtes séquences en plusieurs langues : extraits de commentaires d'audioguides, de documentaires, de films de fiction, et d'oeuvres musicales. Ce site est également accessible via la plateforme d'Apple : Itunes. http:///www.podcast.chateauversailles.fr

D'autre part, une expérimentation d'un dispositif numérique d'aide à la visite du domaine de Marie- Antoinette a été réalisée. Pendant la visite du domaine de mini-ordinateurs portables (PDA) et de lecteurs audio-vidéo iPod connectés à un réseau Wi-Fi, ont été prêtés aux visiteurs. Les PDA donnent accès à un contenu composé d'une carte interactive, de séquences audio et vidéo, de photos et d'informations textes. Le réseau Wi-Fi permet la géolocalisation de l'utilisateur et donc l'envoi de contenus relatifs à la zone dans laquelle il se trouve et d'informations en temps réel. Les iPod diffusent des séquences audio et vidéo sur le domaine et l'histoire de Marie-Antoinette.
Ces dispositifs font suite à dix mois d'ateliers de réflexion dont les compte rendus sont disponibles sur le site : http://www.gvn.chateauversailles.fr

COLLECTION GRANDS SITES ARCHEOLOGIQUES

De la préhistoire au Moyen Âge, l'histoire et la vie des hommes d'autrefois sont présentées par les plus grands spécialistes, à travers des parcours accessibles à tous. La collection est éditée par la mission de la recherche et de la technologie du ministère de la culture et de la communication en collaboration avec la sous-direction de l'archéologie.
http://www.culture.gouv.fr/culture/arcnat/fr/

Saint-Denis, une ville au Moyen-Age Saint-Denis, une ville au Moyen Âge
Le dernier titre de la collection, édité en collaboration avec la ville de Saint- Denis, témoigne de la collaboration exemplaire entre l'État et la collectivité locale, où archéologues et élus se sont attachés à tisser les liens entre les habitants d'aujourd'hui et le passé de Saint-Denis. Des pages largement illustrées, notamment à l'aide de restitutions 3D qui montrent pour la première fois l'évolution de l'abbaye, du cloître et des églises environnantes, restituent l'histoire d'une ville, avec ses ateliers, ses commerces et sa foire. Le site comprend des pages destinées aux enseignants, ainsi que des jeux pour les scolaires. Respectant les normes d'accessibilité, le site propose une version abrégée en langue des signes ainsi qu'une version en langue anglaise.
http://www.saint-denis.culture.fr/

Paris, ville antique Paris, ville antique
Lutèce, chef-lieu du peuple gaulois des Parisii, prend forme et visage sur Internet où l'internaute peut visiter les monuments du Haut-Empire romain reconstitués en 3D : le forum, le théâtre complètement détruits aujourd'hui, ainsi que l'amphithéâtre et les thermes de Cluny. Avec des objets de la vie quotidienne, des superpositions de la ville d'hier et d'aujourd'hui, des cartes et repères, un guide pratique de visite, le multimédia offre une vision incomparable de Paris antique.
Plusieurs prix internationaux ont été décernés à ce site, paru en 2003 et coédité par la mission de la recherche et de la technologie, les Éditions du patrimoine et le service archéologique de la ville de Paris (Prix Möbius culture 2003, World Summit Award 2005). Le site est disponible en langues française et anglaise.
http://www.paris.culture.fr/

Chasseur de la préhistoire Chasseur de la Préhistoire. L'Homme de Tautavel
Entre mer et montagne, au des contreforts des Pyrénées, à proximité de Perpignan, était mis au jour en 1971 un crâne vieux de 450 000 ans.
Le site Internet refondu en 2005 présente, à travers des animations, de nombreuses illustrations, des interviews de chercheurs, le cadre environnemental, une reconstitution de l'apparence de l'homme de Tautavel, ainsi qu'une évocation de la vie des hommes préhistoriques. Une animation retrace la formation de la grotte, qui renferme des vestiges datés de 700.000 à 100.000 ans et un jeu permet de tester ses connaissances sur les espèces humaines.
Trois versions du site sont accessibles à savoir en français, anglais et espagnol.
http://www.tautavel.culture.gouv.fr/

Prochains titres de la Collection Grands sites archéologiques prévus
Lattes, une agglomération du 1er Âge du fer
Les villas gallo-romaines

COLLECTION ENQUETES ETHNOLOGIQUES

Réalisés par le ministère en coopération avec le Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM), la collection « Enquêtes ethnologiques » a été nouvellement mise en ligne.

Les Voyages du verre Le site présente les documents multimédias (photographies, films) rapportés par les chercheurs lors de la campagne ethnographique conduite en 2002- 2003. Destiné au grand public, il aborde l'histoire des techniques de fabrication du verre. Il met l'accent sur les objets voyageurs qui ont en commun d'avoir circulé dans les pays d'Europe et de Méditerranée ou d'être le produit de ces échanges de savoir-faire verriers dans le bassin euro-méditerranéen. Les Portraits portent un certain regard sur ces artisans verriers d'aujourd'hui ou sur d'autres métiers liés aux techniques verrières, comme celui de l'ouvrière perlière.
http://www.verre-mcem.fr/

L'Olivier, trésor de la Méditerranée Site, disponible en en français et en italien, sur l'olivier et l'huile d'olive élaboré à partir des enquêtes des chercheurs du musée qui a pour objet de transmettre les pratiques, les savoirs et les témoignages recueillis lors des enquêtes en France, Italie, Tunisie, Maroc, Grèce...
http://www.musee-europemediterranee.org/olives/

Prochains titres de la Collection Enquêtes ethnologiques
Cornemuses d'Europe et de Méditerranée
Masculin/Féminin, la construction du genre en Europe et en Méditerranée.

CALENDRIER DANS LE CADRE DU PLAN DE NUMERISATION

2006 : Visite virtuelle de l'abbaye de Saint-Guilhem le Désert : ensemble abbatial et sculpture du cloître conservée à Montpellier et au Cloister's Museum de New-York

2006 : Fonds d'archives de l'agence d'architecture Auguste Perret et de l'entreprise de travaux publics en béton armé Perret et Cie (Auguste Perret, 1874-1954). 200 projets dont : Théâtre des Champs-Élysées, Paris 8e ; musée des Travaux publics (Conseil économique et social), Paris 16e ; reconstruction du centre ville du Havre (Seine-Maritime), ville inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco.Cité de l'architecture et du patrimoine

2006 : Dessins des Prix de Rome d'architecture de l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts du XIXe siècle,

2006: Dans le cadre des missions de l'Inventaire général : architecture des villes de Pont-Audemer (Eure) et Dieppe ( Seine maritime) : 5 000 images. Patrimoine mobilier et bâti des 573 communes du département de Saône et Loire.


Adresses :

http://www.map.archi.fr/3D-monuments/
http://www.tautavel.culture.gouv.fr/
http://www.gvn.chateauversailles.fr/
http://www.verre-mcem.fr/

http://www.culture.gouv.fr/culture/arcnat/fr/
http://www.musee-europemediterranee.org/olives/
http://www.saint-denis.culture.fr/fr/index.html
http://www.paris.culture.fr/