Les actions du fonds de professionnalisation et de solidarité
8 juillet 2008


 

 

Le dispositif de soutien professionnel et social a été instauré par l'Etat, afin de favoriser la reprise d’activité des artistes et techniciens du spectacle.

Fonds de professionnalisation et de solidarité. Il a été mis en place par l’Etat. Le Fonds de professionnalisation et de solidarité prévoit une aide aux artistes et les techniciens rencontrant des difficultés dans leur parcours professionnel. Ce dispositif professionnel et social se compose d'un entretien de validation de projet personnel et d'un entretien de mise en situation professionnelle. L'un des partenaires du Fonds (Afdas, ANPE Culture-Spectacle ou Audiens) peut apporter son soutien à l'issue des entretiens.

Deux entretiens. Dans le cadre de ce dispositif, le Fonds de professionnalisation et de solidarité propose :
- L’entretien de validation de projet professionnel. Il valide la faisabilité du projet et définit un plan d’actions pour faciliter le retour à l’emploi.
Cette validation peut ouvrir les droits aux actions de soutien professionnel du Fonds de professionnalisation. Seuls les artistes et techniciens ayant déjà mené une réflexion sur leur évolution professionnelle dans leur secteur ou dans un processus de reconversion sont concernés par cet entretien. Les bénéficiaires de cet entretien doivent également expliquer les démarches et les recherches accomplies, pour définir un projet sur un secteur et un métier envisagé. Le conseiller définit les actions à mettre en oeuvre tout en validant le pertinence du projet.
- L’entretien de mise en situation professionnelle. Les artistes et les techniciens ayant des difficultés à trouver un emploi et qui souhaitent se situer par rapport aux évolutions et aux nouvelles exigences de leur métier, sont concernés par cet entretien de mise en situation. Il permet ainsi aux demandeurs d’emplois de valider avec un professionnel, leur position au regard des fondamentaux, pour faciliter les conditions de retour à l'emploi.
Ensuite, le demandeur d’emploi analyse ses compétences. De son côté, le consultant identifie les forces et les faiblesses de son client. Il détermine les axes de progrès et les soutiens professionnels dont il aurait besoin.

Les actions de soutien. En plus du dispositif d'aide apporté à travers les entretiens, le Fonds de professionnalisation et de solidarité propose des actions de soutien en fonction de la situation des personnes. Par exemple, dans certains conditions en cas de déménagement, sont pris en charge les frais, la location du véhicule et la caution d’un nouveau logement ou hôtel. Les danseurs et artistes de cirques peuvent dans certains cas accéder à une formation Afdas, pour leur reconversion. Il existe également une éventuelle aide aux dépenses dans le cadre d'une formation. Toutes les actions de soutien sont détaillées sur www.audiens.org.

Plus d'informations :
Le groupe de protection sociale de l'audiovisuel, de la communication, de la presse et du spectacle