Création d'un Centre national de conservation,
de recherche et de restauration des patrimoines en Ile-de-France


jeudi 3 juillet 2008

Le 3 juillet, Jean-François Hebert, le chef de cabinet de la ministre de la Culture et de la Communication a participé à l’ouverture du Colloque sur « Le projet de création d’un Centre national de conservation, de recherche et de restauration des patrimoines en Ile-de-France », au musée du Louvre.

Un centre national. Lors de la présentation en janvier des projets du Louvre à l'horizon 2020, Christine Albanel a proposé la création d'un centre national de conservation du patrimoine. L'objectif de ce projet est de réunir en un seul lieu toutes les compétences au service des collections publiques, dans les domaines de l’expertise scientifique, muséographique et technique, de la recherche et de l’innovation.
Lors du Colloque du 3 juillet, le futur centre national de conservation, de recherche et de restauration des patrimoines a été présenté. Il abritera des œuvres de plusieurs musées et institutions culturelles nationales. Implanté en Ile de France, ce futur centre regroupera un ensemble de services d’établissements dépendant du ministère de la Culture et de la Communication.
Il aura 4 fonctionnalités :
- Stocker dans des conditions de conservation optimales les œuvres maintenues en réserves.
- Permettre aux conservateurs et aux responsables du patrimoine de mener des travaux d’études, de récolement et de recherche sur les collections.
- Abriter des ateliers de restaurations d’œuvres d’art et de biens culturels pour les musées de France.
- Regrouper des laboratoires de recherche sur le patrimoine culturel

Un projet, quatre pôles. L'organisation fonctionnelle du centre national de conservation, de recherche et de restauration des patrimoines s’articulera autour de 4 pôles :
-Le pôle conservation comprendra des réserves d’œuvres mais aussi des espaces consacrés à diverses fonctions techniques associées.
-Le pôle recherche/restauration abritera les ateliers de restauration des musées de France.
-Un pôle accueil/médiation/valorisation permettant de faire connaître à un large public les métiers et techniques du patrimoine (espaces d’expositions, de colloques et des ateliers de chalcographie et de moulages de la Réunion des musées nationaux).
-Un pôle de Fonctions supports nécessaires à l’exploitation du site : gestion administrative, sécurité/sûreté/ régie générale et restaurant du personnel.

L'implantation. Christine Albanel a souhaité que le plan de l’implantation du Centre s’effectue dans la plus grande transparence. Ainsi, le ministère de la Culture et de la Communication a lancé un appel à propositions, qui s’adresse aux collectivités locales d’Ile de France, aux établissements publics d’aménagement, aux architectes et urbanistes, aux professionnels de l’immobilier et de la construction. Les propositions sont attendues pour le 15 septembre.

> le discours

> Le colloque CNCP du 3 juillet 2008

 Voir le Dossier « Louvre 2020, projets et grands travaux »