Discours et communiqués de presse

Renaud Donnedieu de Vabres a présenté mardi 23 janvier lors d'une conférence de presse les « chantiers numériques culturels », ou comment favoriser l'accès à la culture pour tous grâce à internet
23 janvier 2007

La culture est au coeur de la révolution numérique : elle favorise la diffusion de notre patrimoine, elle est un outil de découverte, de connaissance, de recherche et de loisirs, une passerelle entre les peuples et elle suscite aussi une nouvelle forme de création.

L'action de Renaud Donnedieu de Vabres en faveur des chantiers numériques culturels se traduit par trois engagements :
> une pleine utilisation des possibilités offertes par la numérisation pour sauvegarder notre patrimoine et notre mémoire
> une présence efficace sur Internet pour diffuser nos oeuvres
> un soutien fort à la création numérique

Un plan de numérisation, doté de 2,8 millions d'euros, a été mis en oeuvre en 2007. Il permet d'augmenter l'offre des ressources culturelles numériques et favorise une consultation libre et ouverte pour tous les internautes.
105 projets sont aidés et s'articulent autour des thèmes suivants : les territoires, les personnes, le français et les langues de France, l'art et l'archéologie, l'architecture et la création contemporaine.
Parmi les projets novateurs soutenus par ce plan : la numérisation par la Cinémathèque française du catalogue la "Société des Films Albatros", des enregistrements du Théâtre de l'Odéon, la reconstitution en ligne de sites archéologiques ou de sites historiques grâce au programme 3D conçu avec le CNRS

Le ministre a également lancé la nouvelle version du portail Culture.fr qui permet d'accéder à 7 500 événements, 30 000 organismes, 2 800 musées et 1 300 bibliothèques.
Ce service proposera au grand public d'accéder notamment à 3,5 millions d'images et ainsi de rendre accessible à tous, gratuitement et facilement, notre patrimoine sous forme numérique. Avec ce nouveau service plus de 240 bases de données (Joconde, Mérimée, etc.), de sites Web (célébrations nationales, sites archéologiques, etc.), ou encore 250 oeuvres multimédias, seront ainsi accessibles à tous.
Le portail s'enrichit de nouveaux services comme l'abonnement à la programmation d'un lieu via des flux RSS et un nouveau moteur de recherche, opérationnel en avril 2007, permettra l'accès en un clic aux 16 millions d'oeuvres et ressources numérisées par le ministère de la culture et de la communication.

Le ministre a également fait un point sur l'audiovisuel et sur la Bibliothèque numérique européenne (BNUE) :
> Le plan de sauvegarde de l'Institut National de l'Audiovisuel a été porté à 12,3 millions d'euros pour 2007. Le rythme de numérisation ayant quasiment doublé, la bataille pour rattraper le processus de dégradation et éviter la perte irrémédiable de cette mémoire audiovisuelle est sur le point d'être remporté.
> La mise en oeuvre du projet de la BNUE, lancé à l'initiative du Président de la République, est entrée dans sa phase opérationnelle. Une source de financement pérenne lui est assurée grâce à l'élargissement de l'assiette de la redevance sur les appareils de reprographie, perçue par le Centre national du livre. Une ligne de crédit de 10 millions d'euros est ainsi ouverte pour le financement de projets de numérisation dont la BNUE est le projet moteur.

Enfin, des actions soutenues pour la création multimédia se poursuivent notamment grâce au dispositif pour la création artistique multimédia (DICREAM) et au Fonds d'Aide à l'édition Multimédia (FAEM), qui a déjà permis de soutenir des projets de création de jeu vidéo pour 13 millions d'euros.



[ Discours et communiqués ]