Discours et communiqués de presse


Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication, a signé vendredi 7 décembre 2007, avec César Antonio Molina, ministre de la Culture du Royaume d’Espagne, un protocole de prêt entre la France et l’Espagne pour une rétrospective Picasso au musée national Reina Sofia

vendredi 7 décembre 2007


A l’invitation du musée national Reina Sofia, le musée national Picasso a accepté de présenter une partie des chefs d’œuvre de sa collection permanente à Madrid pour une exposition consacrée au célèbre artiste et intitulée «La collection du musée national Picasso, Paris».

L’exposition rassemblant quelque 407 œuvres croisant les collections de peintures, sculptures, papiers collés, dessins, céramiques et photographies aura lieu du 5 février au 5 mai 2008. La collection du musée national Picasso présente la caractéristique de couvrir toutes les principales périodes de l’œuvre de Picasso. A travers cette présentation raisonnée de ses collections, il s’agit de réaliser à Madrid une véritable rétrospective de l’œuvre de Picasso allant des années de jeunesse jusqu’à ses ultimes créations.

L’exposition se tiendra sur près de 4000 m2 et notamment dans la galerie dédiée à la présentation du grand chef d’œuvre de Picasso, Guernica, 1937, conservé au musée national Reina Sofia. Ce sera la première fois que les collections de la période 1936 – 1945 du musée national Picasso seront ainsi confrontées à Guernica pour constituer le plus extraordinaire rassemblement d’œuvres de l’artiste sur ce thème.

Un important dispositif didactique associant aux traditionnels outils d’information du public (catalogue, audio guide, conférences), des archives filmiques, sonores et imprimées conservées dans la collection du musée national Picasso contribueront à faire de cette manifestation un événement culturel de premier plan.

Cette exposition constitue le premier acte d’un partenariat scientifique et artistique entre le musée national Picasso et le musée national Reina Sofia qui prévoient de développer, durant la prochaine décennie, leurs relations institutionnelles. Sont prévus la coproduction d’expositions, des projets communs innovants dans les domaines de la recherche sur l’art moderne, la restauration d’œuvres de Picasso, la formation croisée de personnels scientifiques, l’action pédagogique et culturelle auprès des jeunes publics (scolaires, étudiants ou universitaires), et la diffusion auprès du grand public au moyen de production de télévision.

Le musée Picasso s’est engagé dans une démarche de prêt de ses principales collections, compte tenu des importants travaux de rénovation et d’extension de ses locaux parisiens.
La première exposition de ces collections se déroulera en Espagne au musée national Reina Sofia, et donnera lieu à un mécénat de 3,5 millions d’euros qui sera intégralement affecté à la modernisation du musée Picasso de Paris.

Cette exposition et le programme pluri-annuel de collaboration, vivement encouragés et soutenus par les autorités des deux pays, s’inscrivent dans une volonté commune de marquer le renforcement des liens culturels franco-espagnols et de promouvoir les échanges culturels entre les deux pays.