Discours et communiqués de presse



A la suite des différents vols perpétrés récemment dans les églises,
Christine Albanel a décidé de réunir un groupe de travail
afin de faire le point sur la situation.

jeudi 13 septembre 2007


Christine Albanel invite le président de l’association des maires de France et le responsable de l’Office central contre le trafic des biens culturels (OCBC) à participer, avec les services concernés du ministère de la Culture et de la Communication, direction de l’architecture et du patrimoine (DAPA) et direction des musées de France (DMF), à une réunion qu’elle présidera courant octobre, consacrée à la prévention contre les actes de malveillance (vols et vandalisme) perpétrés dans les musées et les monuments historiques, notamment les
cathédrales et églises.

Cette réunion permettra d’évaluer la situation concernant la mise en sûreté des objets d’art présentés au public sur l'ensemble du territoire national.
De regrettables évènements ont en effet émaillé l’été : le vol à main armée de quatre tableaux commis au musée des Beaux-arts de Nice, la disparition de plusieurs éléments d'un retable Renaissance de la cathédrale Saint-Pierre de Rennes, et plus récemment, le vol commis en la cathédrale Saint-Etienne de Toulouse avec la disparition de 91 objets du culte, majoritairement en argent.
Ces faits mettent en lumière, s'il en était besoin, les convoitises que suscitent les oeuvres d’art pour des individus déterminés et audacieux.

Christine Albanel désire mobiliser l’ensemble des propriétaires d'édifices, en particulier les communes, mais également les collectivités publiques, les conservateurs et les responsables d'institutions muséales autour de ce problème essentiel de la sécurité des oeuvres.
Leur responsabilité vis à vis de la protection de ce patrimoine requiert d'eux la plus grande vigilance et la prise de mesures permettant de réduire les risques d'occurrence.

Ainsi, en ce qui concerne les cathédrales appartenant à l’Etat, des instructions seront données aux architectes des bâtiments de France, conservateurs des cathédrales, pour l’application rigoureuse et vigoureuse de mesures de sûreté actives et passives.

Le maintien dans les lieux des objets d’art et leur mise à disposition auprès du grand public sont les objectifs de cette mobilisation de tous les acteurs que la ministre appelle de ses voeux.
Enfin, Christine Albanel a saisi la Garde des sceaux afin que la Chancellerie étudie la possibilité d’adapter les dispositions du Code pénal relatives au vol, au recel et à l’intrusion à la spécificité de la délinquance touchant les monuments historiques et les biens culturels.