Discours et communiqués de presse


Hommage de Christine Albanel à Jacques Martin

vendredi 14 septembre 2007

Avec Jacques Martin disparaît un esprit libre et impertinent. Un artiste complet qui a fait les riches heures de la télévision française. Chanteur, humoriste, imitateur de grand talent, il a su donner au genre des émissions de variétés ses lettres de noblesse et devenir l'un des meilleurs artisans de la qualité des émissions les plus populaires du service public. Il fut ainsi avec esprit et inspiration, pour des millions de Français, l'infatigable animateur des dimanches après-midi de la deuxième chaîne.

Découvreur de talents, on lui doit les premières apparitions télévisées de Thierry Le Luron, de Pierre Desproges, et de Vanessa Paradis, découverte dans « l'école des fans ».
Il fut, à cet égard, un véritable précurseur lorsqu’il imagina, il y a plus de trente ans, un faux journal télévisé, avec « Le Petit rapporteur ». Formule d’un humour irrésistible qui, depuis, a été
repris par bien d’autres.

Grand amoureux de la langue française, qu'il maniait avec beaucoup de soin et d'élégance, il a toujours montré le souci d'en faire partager au plus grand nombre le bel usage.