Discours et communiqués de presse


Hommage de Christine Albanel à Joseph Belmont


mercredi 19 mars février 2008

Joseph Belmont aura été et restera l'un des très grands hauts fonctionnaires dont la carrière fut entièrement dévouée à l'architecture.

Né en 1928 à Grenoble, il entre à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, dont il sort en 1952 architecte diplômé par le Gouvernement. Il devient en 1956, architecte des bâtiments civils et des palais nationaux puis, de 1958 à 1978, architecte en chef des résidences présidentielles.

C'est en 1978, comme directeur de l'architecture au sein du tout nouveau ministère de l'Environnement et du cadre de vie, sous l'autorité de Michel d'Ornano, que Joseph Belmont commencera une carrière administrative qui marquera les esprits. Il sera par la suite nommé à la présidence de l’Établissement public d’aménagement de La Défense (1982-1985), conservateur du domaine national du parc de Saint-Cloud (1982-1992), président de la Mission interministérielle pour la qualité des constructions publiques (1988-1994) et président de section au Conseil général des Ponts et Chaussées (1988-1993).

Joseph Belmont fut également le président de la société des « Amis de Jean Prouvé », dont il avait été un des collaborateurs et avec lequel il réalisa notamment, en 1960, l'église du Sacré-Coeur de Bonnecousse à Aussillon.