Discours et communiqués de presse


Hommage de Christine Albanel à Guy Erismann

lundi 10 septembre 2007

Je tiens à saluer la mémoire de Guy Erismann, qui vient de nous quitter, au terme d'une vie consacrée à la double passion de la musique et de la radio.
Nous devons beaucoup à son esprit novateur et généreux. Musicologue, compositeur, critique musical, Guy Erismann s'est montré un pionnier dans les liens de la radio et de la musique, en particulier de la création musicale contemporaine.
Entré à la RTF en 1945, il y a occupé de nombreux postes à responsabilité. C'est à France Culture qu'il a donné la pleine mesure de son talent et de son intuition, en introduisant le théâtre musical au Festival d'Avignon et en ouvrant de fructueux partenariats avec divers festivals. Beaucoup de nos compositeurs lui doivent une mise en lumière inédite, et la cause de la musique contemporaine a trouvé en lui un ardent défenseur.
Spécialiste de la musique tchèque, il a publié des ouvrages de référence sur Dvorak, Janacek et Smetana.
Nous n'oublierons pas son enthousiasme, ses jugements avisés, son sens de l'action, non plus que son humour, son immense culture et sa profonde humanité.