Discours et communiqués de presse

 

 

Christine Albanel dénonce une manoeuvre cynique de l’opposition,
et fait part de sa détermination intacte à se battre pour la défense des créateurs
et contre le pillage des oeuvres


jeud 9 avril 2009

Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication, prend acte avec regret du vote de l'Assemblée nationale sur le projet de loi Création et Internet.

Elle tient cependant à dénoncer la triste comédie à laquelle se sont livrés les députés de l’opposition, dont une quinzaine ont dissimulé leur présence pour surgir dans l'hémicycle à la minute même du scrutin.

Elle déplore cette manoeuvre de couloir, qui s’est déroulée alors même que les sénateurs d’opposition s'étaient abstenus sur le texte quelques heures plus tôt.

Au coeur d’une crise causée par le pillage des oeuvres sur Internet et qui appelle des mesures d’urgence, les artistes et l'ensemble des professionnels qui travaillent dans le cinéma et la musique sont les victimes de cyniques calculs politiciens.

Au delà de cette péripétie, Christine Albanel constate qu’un texte particulièrement équilibré s’est dégagé des échanges entre le Sénat et l'Assemblée nationale.

Elle se dit déterminée à se battre pour son adoption par les deux chambres lorsque le projet de loi sera à nouveau débattu, dès la fin du mois.