Discours et communiqués de presse

« La loi ne semble pas être le bon vecteur pour encourager et sécuriser la pratique amateur »

mardi 9 septembre 2008

Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication : « La loi ne semble pas être le bon vecteur pour encourager et sécuriser la pratique amateur ».

Depuis plusieurs années, les pouvoirs publics, les professionnels du spectacle et les amateurs sont conscients du fait que la législation sociale est mal adaptée aux réalités de la pratique amateur dans le spectacle vivant. Il n'a jamais été aussi nécessaire de définir un cadre permettant d'encourager la pratique amateur au moment où des procédures sont engagées à l'encontre des organisateurs de spectacle qui font appel à eux.
A la suite de la réunion qui s’est tenue le 5 septembre au ministère de la Culture et de la Communication et à laquelle participaient les organisations professionnelles ainsi que la principale organisation représentant les amateurs, il a semblé évident aux parties concernées que la voie législative initialement privilégiée pour sécuriser les pratiques amateur posait d'importantes difficultés et qu'elle n'était plus adaptée à l'objectif poursuivi.
Des pistes alternatives, contractuelles ou conventionnelles, seront donc explorées conjointement avec les professionnels et les amateurs. En tout état de cause, aucune décision ne sera prise en la matière tant qu'un véritable consensus entre toutes les parties n'aura pas été dégagé.

La Ministre regrette les polémiques qui ont été déclenchées sans aucun fondement sérieux et ce d’autant qu’elle n’a jamais fait part de la moindre volonté de légiférer sur un tel domaine. La pratique amateur est une chance exceptionnelle pour la vitalité culturelle de notre pays et la Ministre entend tout faire pour la développer.