Discours et communiqués de presse


Les priorités européennes de la France dans les domaines
de la culture et de l’audiovisuel


lundi 23 juin 2008

La Ministre de la Culture et de la Communication, Christine Albanel, a présenté les grandes priorités de la présidence française du Conseil de l’Union européenne dans les domaines culturels et audiovisuels, le 23 juin 2008.

Son programme s’organisera autour de trois axes principaux :
- la valorisation et la promotion de l’accès du patrimoine européen
- la promotion de la création culturelle à l’ère du numérique
- la promotion du dialogue interculturel et de la diversité culturelle et linguistique

Au cours du prochain semestre, la Ministre entend faire progresser l’Europe de la culture à travers l’émergence de projets concrets.

Valorisation et promotion de l’accès au patrimoine européen

Son objectif est, d’abord, de procéder, lors du Conseil des ministres « Education, jeunesse, culture » de Bruxelles le 20 novembre, au lancement de la bibliothèque numérique européenne avec l’ouverture du prototype « Europeana », qui donnera accès, dans un premier temps, à 2 millions d’objets d’archives, de bibliothèques, de musées et de contenus audiovisuels. La Ministre travaillera aussi, avec ses homologues européens, à la pérennisation de ce projet.

Christine Albanel proposera également aux ministres européens de la culture la création à 27 d’un « label du patrimoine européen » qui vise à distinguer les biens culturels et les lieux de mémoire, témoins de l’histoire et de l’héritage européen. Ce projet a une dimension politique d’identification des citoyens européens à leur patrimoine commun. Il pourra contribuer à l’amélioration de l’attractivité des territoires, à travers la mise en valeur du patrimoine et il favorisera la diffusion de l’éducation artistique et culturelle en direction des jeunes. Les sites retenus mettront notamment en place un accueil multilingue.

La ministre de la Culture et de la Communication a souhaité aussi que la présidence française soit l’occasion d’aborder à 27 la question du renforcement de la coopération en matière de lutte contre les trafics illicites de biens culturels.

Promotion de la création culturelle à l’ère du numérique

La ministre évoquera par ailleurs un sujet essentiel pour l’ensemble des créateurs et des industries culturelles européennes, celui de la diffusion des « contenus créatifs en ligne » et de la prévention et de la lutte contre le piratage de ces œuvres sur les réseaux numériques. Avec les Accords de l’Elysée signés le 23 novembre 2007, la France a en effet initié une démarche qui repose sur un consensus entre professionnels de la Culture et de l’Internet, en faveur de la mise en place d’un dispositif préventif et pédagogique de lutte contre le piratage, assorti de mesures concrètes pour améliorer et développer l’offre légale en ligne. Ces pistes prometteuses, qui viennent de se traduire au niveau national par le dépôt du projet de loi « Création et Internet » sur le bureau du Sénat, pourront utilement faire l’objet de discussions au niveau européen.

Promotion du dialogue interculturel et de la diversité culturelle et linguistique

Les Etats généraux du multilinguisme (Paris, 26 septembre) seront l’occasion de débattre des moyens de renforcer les échanges culturels et la circulation des œuvres en Europe à travers, notamment, le soutien à la traduction.

La clôture de l’Année européenne du dialogue interculturel 2008 sera marqué par un grand colloque européen qui présentera des travaux universitaires ainsi que des expériences et des témoignages sur cet enjeu majeur pour les sociétés européennes (Paris, 17-19 novembre). Ce colloque permettra de préparer le suivi de l’Année européenne du dialogue interculturel et de dessiner les orientations d’une action européenne future dans ce domaine.

S’agissant des manifestations organisées par la présidence, la Ministre a relevé plus particulièrement :

- le Conseil informel des ministres européens de la Culture et de l’Audiovisuel qui se réunira à Versailles les 21 et 22 juillet.

- un Forum sur les liens entre la culture, les médias et l’économie (Avignon, 17-18 novembre) qui réunira des professionnels européens des secteurs culturel, audiovisuel et économique autour du thème « La culture, une chance pour la croissance. »

Saison culturelle européenne

La Ministre a enfin souligné que la France avait souhaité mettre à l’honneur l’extraordinaire richesse et la diversité des cultures européennes en organisant une « Saison culturelle européenne » qui témoignera de la création européenne, passée et contemporaine. La Saison culturelle européenne mettra notamment en place 26 projets « tandem » culturels, reposant sur la rencontre entre de grands artistes européens, qui seront présentés en France et dans chacune des capitales concernées, durant le prochain semestre.

Pour sa part, la Comédie française effectuera une tournée exceptionnelle de trois mois dans 10 pays d’Europe centrale et orientale avec un programme ayant une forte coloration européenne : les « Précieuses ridicules » de Molière mises en scène par le Britannique Dan Jemett et « La Festa » de l’auteur italien Spiro Scimone mise en scène par le Bulgare Galin Stoëv.

L’événement de clôture de la Saison culturelle européenne « Dans la nuit, des images », réalisé par le Studio-Le Fresnoy, se tiendra au Grand Palais du 18 au 31 décembre. Ce sera une grande fête des arts numériques.

Cette Saison culturelle européenne sera l’occasion de multiples rencontres, riches et créatrices, entre les artistes et le grand public, et elle sera une occasion unique de découverte de l’Europe et de ses cultures.