Discours et communiqués de presse

 

 

Réaction de Christine Albanel à la chanson et au clip « Sale pute » du rappeur Orelsan

vendredi 27 mars 2009

Je suis choquée et même révoltée par la chanson du rappeur Orelsan, « Sale Pute », apologie sordide de la brutalité envers les femmes, d’une cruauté inouïe.

La liberté d’expression s’arrête où commencent l’incitation à la violence et la manifestation de la haine la plus nauséabonde.

C’est pourquoi j’en appelle au sens des responsabilités des dirigeants des chaînes de télévision et des sites internet, pour que le clip de cette chanson ne soit plus diffusé. Cette démarche s’inscrit pleinement dans la politique que je souhaite mener en faveur d’un Internet civilisé.

Je soutiens évidemment les organisateurs du Printemps de Bourges qui ont demandé à Orelsan de ne pas interpréter ce titre pendant son concert.