Discours et communiqués de presse


Conférence réunissant les directeurs et les experts des musées
des 27 pays de l'Union européenne


vendredi 24 octobre 2008

Dans le cadre de la Présidence française de l'Union Européenne, Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication, représentée par Jean-François Hebert, son directeur de cabinet, a ouvert jeudi 23 octobre la conférence réunissant les directeurs et les experts des musées des 27 pays de l'Union européenne.

Cette conférence a traité des défis communs que doivent relever les musées européens aujourd’hui : intégrité des collections face au vol, mobilité des conservateurs, mobilité des oeuvres, ouverture des musées à tous. Les directeurs de musées et les experts ont réfléchi également au nouveau rôle des musées au XXIe siècle.
Les participants à cette conférence se sont accordés sur une déclaration commune recensant les mesures à prendre contre le vol dans les musées. Ces mesures s’organisent autour de trois axes :
- développer la prévention,
- oeuvrer pour la convergence des législations et des procédures,
- agir pour retrouver et restituer les oeuvres volées.

Ce sujet constitue une des priorités de Christine Albanel pendant la Présidence de l'Union européenne.
Parmi les mesures recommandées, on peut citer par exemple la création de services de police spécialisés, des formations transnationales à la sécurité, la diffusion de bonnes pratiques telles que le marquage des oeuvres ainsi que l'interopérabilité entre les bases de données nationales spécialisées dans le domaine des oeuvres d'art volées.

Un programme favorisant la mobilité temporaire et les échanges de conservateurs en Europe a aussi été discuté. Plusieurs musées ont fait part de leur souhait de participer à des initiatives concrètes : le musée du
Louvre, le British Museum, le musée du Prado, le musée des beaux-arts de Budapest, les musées nationaux de Berlin, les musées nationaux de Pologne et de Roumanie.

Ce séminaire a également eu pour objectif de réfléchir sur le rôle citoyen des musées au XXIe siècle. Ils sont par excellence des institutions de transmission de savoirs, d'éducation et d'intégration sociale, et jouent un
rôle fédérateur pour les citoyens, quelles que soient leurs origines.
Ouverts à tous, ils s'adressent aux plus défavorisés comme aux plus jeunes, par une politique tarifaire adaptée et des actions culturelles diversifiées où l'émergence du multimédia joue depuis plusieurs années un rôle prépondérant.
Cette réunion aura permis un véritable tour d'horizon des questions professionnelles qui ont été débattues de façon très constructive.
La déclaration commune sera transmise aux autorités communautaires et pourra être discutée dans le cadre du groupe de travail de l’Union européenne sur la mobilité des collections et l’activité des musées, au cours des prochaines présidences tchèques et suédoises de l’UE.