Discours et communiquÚs de presse

Hommage de Christine Albanel au musicien Mauricio Kagel

jeudi 18 septembre 2008

Avec Mauricio Kagel, nous perdons un très grand compositeur et chef d’orchestre, dont le nom a occupé les devants de la scène musicale depuis les années soixante.

Installé à Cologne, ce Germano-argentin curieux et passionné de son siècle a composé une oeuvre étendue et variée, une vraie oeuvre de vie interrogeant toutes les ressources du langage musical et sonore. Il s’est attaché à développer le théâtre instrumental, dont le célèbre Sur scène qui allait révolutionner pour longtemps la création musicale européenne.

Il a fait exploser les ressources du langage musical contemporain, en utilisant pour matériau et laboratoire la radio, le concert, la scène et le cinéma – en particulier avec son retentissant Ludwig van. Comme les grands inventeurs, il est allé de plus en plus loin dans la négation des conventions et des habitudes auditives. Exotica pour instruments extraeuropéens ou Rrrrrrrr …, un ensemble de 41 pièces produit en 1980, donnent une petite idée de sa force créatrice et de son formidable syncrétisme artistique.