Discours et communiqués de presse

 

 

Le ministère de la Culture et de la Communication annonce la
première exposition photographique sur les grilles du Palais Royal

mercredi 17 décembre 2008

Du 15 décembre 2008 au 15 janvier 2009

Le ministère de la Culture et de la Communication annonce la première exposition photographique sur les grilles du Palais Royal

Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication, a proposé à l’Agence France Presse (AFP) d’organiser, sur les grilles du Palais-Royal, une exposition photographique qui met en scène les grands événements de l’actualité 2008 à travers le monde. Cette exposition, première du genre, permettra aux visiteurs de revivre en image les moments forts de l’année 2008 grâce au travail remarquable des journalistes de l’agence.

Avec une centaine de photos, l’AFP évoque les points forts de l’information internationale : images inattendues des grands événements culturels, des jeux Olympiques de Pékin, petits et grands moments de la campagne présidentielle aux Etats-Unis, montée de la crise financière mondiale, mais aussi la guerre, avec une bataille d’archers entre combattants Masaï et Kalenjin lors du conflit qui a meurtri le Kenya.

Ces photos sont issues de « l’ANNUEL : le monde en images » 2008, un ouvrage photographique qui reproduit environ 200 images diffusées par l’AFP au cours de l’année précédente. Ce livre édité par « Géo-Verlhac Editions » et réalisé en partenariat avec l’Agence France-Presse, a été mis en librairie le 4 décembre 2008.

Les photographies, installées le 15 décembre, resteront en place jusqu’au 15 janvier 2009. Elles sont accrochées sur la totalité du pourtour du jardin, dos au parc, le long des galeries situées sous les arcades. D’un format unique (80X120), elles sont disposées de façon linéaire et se répartissent dans une scénographie à thèmes. Cinq grands sujets ont été choisis : sports, actualités, conflits, mode et people, insolite. A l’intérieur de chaque thème, les photos sont associées par couleur ou par événement.

L’exposition commence au début de la Galerie Montpensier par un grand panneau de présentation sur lequel les promeneurs peuvent se repérer grâce à un plan de la scénographie indiquant l’emplacement des différents sujets.