Discours et communiqués de presse

Hommage de Christine Albanel à François Demulder

jeudi 04 septembre 2008

Avec Françoise Demulder, nous perdons une femme remarquable, une très grande photographe et un reporter de guerre d'un courage et d'une exigence vraiment hors du commun.

Elle a couvert bien des conflits et traversé, souvent au péril de sa vie, bien des frontières. Elle a rendu compte des drames qui se jouaient au Vietnam puis au Cambodge. Mais c'est certainement la guerre du Liban, en 1976, qui fera connaître son talent aux pluslarges publics, dans le monde entier. Elle sera l'auteur d'une photo inoubliable de palestiniens réfugiés à Beyrouth, qui fera mieux comprendre la dureté du conflit dans ce pays qui nous est si proche et si cher. Ce cliché lui vaudra d'être la première femme à obtenir le prix « World press de la photo de l'année », la plus haute récompense en la matière.

Françoise Demulder était un exemple pour tous ses confrères photographes et pour tous ceux qui veulent se lancer dans le difficile et beau métier. C'était à la fois une artiste et un témoin de notre temps.