Discours et communiqués de presse

 


Christine Albanel remet à l’Aga Khan les distinctions de “Grand Mécène” et de “Grand Donateur” du Ministère de la Culture.

jeudi 28 mai 2009

Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication, remettra, le jeudi 28 mai 2009, les distinctions de “Grand Mécène” et de “Grand Donateur” du Ministère de la Culture à Son Altesse l’Aga Khan IV.

L’Aga Khan est le 49è imam héréditaire des musulmans chi’ites ismaéliens, chef spirituel d’une communauté de 15 millions de personnes répartie dans vingt-cinq pays sur les cinq continents.

En France, l’Aga Khan est à l’origine de la « Fondation pour la sauvegarde et le développement du domaine de Chantilly », créée en 2005 et reconnue d’utilité publique. L’Institut de France, propriétaire de ce domaine qui compte parmi les joyaux du patrimoine français, a confié à la fondation, pour une durée de vingt ans, la gestion d’un périmètre comprenant le château et ses collections, le parc et ses jardins historiques, ainsi que les grandes écuries. Sa mission est d’assurer la restauration des bâtiments et du site classés, et de valoriser cet ensemble prestigieux dans le paysage touristique et culturel international. L’ambition de l’Aga Khan est de restituer à l’Institut de France, en 2025, un domaine restauré et économiquement autonome.

Par ailleurs, l’Aga Khan Development Network (AKDN), dont la mission est d'améliorer les conditions de vie et de contribuer au développement économique des pays les plus pauvres est l’une des plus importantes institutions privées de ce type au monde. Son action, menée sans discrimination d'origine ni de religion, intervient dans des domaines aussi divers que l'agriculture, l'industrie, l'architecture, l'éducation et la santé.

Au sein de ce réseau, une agence spécialisée, l’Aga Khan Trust for Culture (AKTC), s’attache à défendre les cultures en danger à travers trois grands programmes :

- le Prix Aga Khan d’architecture, distinction de renommée mondiale, est décerné tous les trois ans. Il récompense des créateurs pour l’exemplarité de leur oeuvre (l’architecte Jean Nouvel l’a reçu en 1989 pour l’Institut du Monde Arabe, « pont réussi entre les cultures arabe et française »), mais aussi des projets qui mettent l’accent de manière novatrice sur la mise en valeur des ressources locales ;

- le Programme de soutien aux villes historiques, lancé en 1991 en vue de mettre en oeuvre des projets de conservation et de revitalisation urbaines sur des sites de grande importance culturelle dans le monde islamique, comme Hunza et Baltistan au Pakistan, les fortifications ayyoubides du Caire, ou la reconstruction de Mostar en Bosnie-Herzégovine ;

- enfin, le Programme d’éducation et culture, qui oeuvre à la sauvegarde des cultures islamiques et de l’architecture, à leur renouvellement et à leur compréhension interculturelle : on peut citer Akmica, initiative en faveur de la transmission des musiques traditionnelles d’Asie centrale, ou encore des actions menées dans le domaine des musées comme la rénovation du musée d'Art Islamique du Caire, le projet du musée maritime de l’océan Indien à Zanzibar, ou enfin la création de l’Aga Khan Museum qui rassemblera à Toronto les exceptionnelles collections d’art islamique de l’Aga Khan, dont le public du Louvre avait pu admirer les chefs-d’oeuvre à l’automne 2007 à l’occasion du jubilée d’or du Prince.


Créée en application de la loi du 1er août 2003 relative au mécénat, les distinctions de « Grand Donateur » (pour les personnes physiques) et de « Grand Mécène » (pour les personnes morales) sont destinées à manifester la reconnaissance de l'Etat envers les entreprises, les fondations, les associations et les personnes privées qui, par leurs actes de mécénat ou les activités qui s'y rattachent, tant en France qu'à l'étranger, ont apporté une contribution éminente au développement culturel de la France. La liste des distinctions déjà attribuées est accessible sur :www.mecenat.culture.gouv.fr.