Discours et communiqués de presse



Agrément de quatorze services d'archéologie des collectivités territoriales comme opérateurs dans le secteur de l'archéologie préventive


jeudi 5 février 2009

Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication, annonce l'agrément de quatorze services d'archéologie des collectivités territoriales comme opérateurs dans le secteur de l'archéologie préventive.

Suivant les avis formulés par le Conseil national de la recherche archéologique le 7 novembre puis les 4 et 5 décembre 2008, Christine Albanel a signé le 1er décembre 2008 et le 22 janvier 2009 les arrêtés portant agrément en qualité d’opérateur pour la réalisation des diagnostics et/ou des fouilles d’archéologie préventive des services ciaprès :
. Cellule archéologique du Conseil général de l’Ardèche
. Service du patrimoine culturel du Conseil général de l’Isère
. Service d’archéologie préventive du département de l’Allier
. Service départemental d’archéologie de Seine-et-Marne
. Unité d’archéologie de la Ville de Saint-Denis
. Service municipal d’archéologie de Chartres
. Unité d’archéologie de Château-Thierry
. Centre archéologique de Seclin
. Service municipal d’archéologie de Valenciennes
. Service archéologique de la Ville de Martigues
. Société Acter
. Association Atemporelle
. Société Archeodunum SAS
. Société Mosaïques Archéologie

Délivré par l’État, l’agrément autorise ces services de collectivités territoriales et ces entreprises à réaliser des opérations d’archéologie préventive, en garantissant la qualité scientifique de leur intervention. Il est valable cinq ans.
La création de ces nouveaux opérateurs permettra de mieux concilier les besoins de l’archéologie préventive avec les nécessités de l’aménagement du territoire, en milieu urbain comme dans les zones rurales.
Lors de sa séance plénière des 5 et 6 février, le Conseil national de la recherche archéologique examinera quatre nouvelles demandes d’agrément d’opérateur d’archéologie préventive.