Discours et communiqués de presse


Politique de conservation du patrimoine


mardi 21 octobre 2008

Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication, a pris connaissance avec grand intérêt du projet d’avis présenté par Jean-Jacques Aillagon dans le cadre des travaux du Conseil économique, social et environnemental (CESE) sur la politique de conservation du patrimoine.

La plupart des propositions du rapporteur sont en harmonie avec les objectifs de l’action conduite par la Ministre.
C’est le cas de la recherche de nouveaux financements pour la restauration du patrimoine par la création d’une ressource extrabudgétaire pérenne inspirée de l’exemple britannique, actuellement en réflexion au ministère.
C’est le cas également de la possibilité de nouveaux transferts de la propriété de monuments de l’Etat vers les collectivités territoriales qui doivent être décidés au cas par cas.

Christine Albanel partage pleinement cette idée qu'il est nécessaire de préserver les dispositifs d’exonération fiscale existants dans le domaine du patrimoine. Ces dispositifs garantissent en effet l’engagement des propriétaires privés motivés par leur attachement au patrimoine et dont l’action de conservation et de mise en valeur est vitale pour notre pays.

La Ministre rejoint l’analyse de Jean-Jacques Aillagon sur l’intérêt de développer la culture du patrimoine. C’est le sens de l’action qu’elle conduit à l’école, au collège et au lycée avec le ministre de l’éducation
nationale.
Enfin, Christine Albanel est, comme le rapporteur du CES, particulièrement attentive à la préservation des métiers du patrimoine qu’il s’agisse des architectes, des conservateurs ou des métiers d’art.
Le maintien d’un haut niveau de qualification pour les architectes, en lien avec la nécessaire ouverture européenne, est dans ce domaine l’un des tout premier objectif de l’action de la ministre.