Discours et communiqués de presse

 

 

Christine Albanel : « La vente de la collection Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé
est un succès mondial, un record historique »


jeudi 26 février 2009

Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication : « Je suis heureuse que la vente de la collection Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé ait eu lieu à Paris. Rassemblant pendant trois jours sous la Nef du Grand Palais les collectionneurs et marchands du monde entier, elle démontre que Paris est l’une des places majeures du marché de l’art international ».

La Ministre remercie Pierre Bergé pour les oeuvres dont il a fait don à l’Etat : la tapisserie de Burne-Jones, «l’Adoration des mages », qui rejoindra les collections du musée d’Orsay et le tableau de Goya, « Le portrait de Don Luis Maria de Cistué », offert au musée du Louvre.

Christine Albanel se réjouit également que d’autres oeuvres de très grande qualité aient pu être achetées pour les musées nationaux : « j’ai souhaité que l’Etat exerce pleinement son droit de préemption pour
enrichir les collections de nos musées ».

Ont ainsi été acquis :
- Les Lilas, d'Edouard Vuillard, pour le musée d’Orsay
- Au Conservatoire, de James Ensor, pour le musée d’Orsay
- Il Ritornante, de Georgio de Chirico, pour le Centre Pompidou
- Un portrait miniature de Louis XIV, par Petitot, pour le musée du Louvre
- Une plaque en émail de Limoges du XVIe siècle représentant Paris, par Léonard Limosin, pour le musée national de la Renaissance au Château d’Ecouen
- Deux plaques en émail de Limoges du XVIe siècle représentant Arthur et Josué, par Martial Ydeux, pour le musée national de la Renaissance au Château d’Ecouen

Ces acquisitions d’un coût total de 13.135.000 euros, ont pu être réalisées grâce à la mobilisation des crédits de l’Etat (fonds du Patrimoine, crédits d’acquisition des musées), aux contributions des sociétés d’amis de musées et au mécénat de Pierre Bergé.

Au terme de la vente, la Ministre se félicite de l'excellente coopération qui a prévalu entre les services de l’Etat (Direction des musées de France), la société Christies et la société Pierre Bergé & Associés.