Discours et communiqués de presse

 


Rendez-vous aux jardins confirme son succès : 1,8 million de visiteurs
dans plus de 2 000 jardins.

dimanche 7 juin 2009

Le premier week-end de juin est devenu pour tous les amateurs de jardins un moment fort placé sous le signe de la découverte et de l’échange. Cette année encore, à l’occasion de cette 7e édition, que Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication, a décidé de consacrer au thème « Terre, terrain, territoire », de nombreux passionnés se sont donné rendez-vous dans des lieux remarquables, ouverts pour la première fois ou à titre tout à fait exceptionnel.

« La terre ne serait rien sans le souffle de vie de l'homme », cet aphorisme de Naguib Mahfouz illustre l’importance du dialogue entre l’homme et son environnement. C’est pourquoi Rendez-vous aux jardins est une occasion privilégiée d’aller à la rencontre des propriétaires, des jardiniers, des paysagistes, des artistes, des historiens, des conteurs... qui le temps d’un week-end partagent leur passion des jardins à travers des visites guidées, des ateliers, des concerts, des expositions, des lectures…

Pour approfondir cette découverte, de nombreux jardins ont ouvert leurs portes exclusivement aux enfants le vendredi 5 juin et ont prolongé leur ouverture jusqu’au crépuscule le samedi.

Les Rendez-vous aux jardins sont organisés par le ministère de la Culture et de la Communication, en collaboration avec le Comité des parcs et jardins de France. Ils bénéficient de la participation du Centre des monuments nationaux, d’associations de propriétaires de jardins- la Demeure Historique, les Vieilles Maisons Françaises- et d’un grand nombre de collectivités territoriales ainsi que de nombreux propriétaires privés.
La ministre de la Culture et de la Communication tient à saluer le soutien de GDF SUEZ et de l’Union nationale des entrepreneurs du paysage (UNEP), partenaires de cette septième édition des Rendez-vous aux jardins. France 5, France Inter et Rustica ont également apporté leur contribution à cette édition.

La ministre de la Culture et de la Communication est heureuse d’annoncer que l’édition 2010 des Rendez-vous aux jardins se déroulera les 4, 5 et 6 juin sur le thème Les outils du jardinier.

Cette 7e édition de Rendez-vous aux jardins a fait connaître aux visiteurs de nombreux parcs et jardins ouverts pour la première fois ou exceptionnellement.
En Ile-de-France, le vendredi, 25 classes ont visité l’hôtel Matignon à Paris (2 600 personnes durant les trois jours) tandis que 85 enfants se rendaient au ministère de l’Agriculture. Pour leur première ouverture, l’hôtel de Castries, ministère du Logement et de la Ville, à Paris et le jardin des cinq sens du musée d’art et d’histoire de Saint-Denis ont reçu respectivement 720 et 140 visites. En Alsace, les jardins du temps à Ilzach, Haut-Rhin, ont acceuilli plus de 700 visiteurs ; le jardin botanique littoral Paul Jouvet de 2,5 hectares à Saint-Jean-de-Luz en Aquitaine a été découvert par une centaine de visiteurs. En Bourgogne à Epinac en (Saône-et-Loire), le jardin d’émotions a reçu 400 visites tandis que l’arboretum de Keracoual en Bretagne (Finistère) suscitait la curiosité de 390 personnes. Les jardins suspendus du Havre en Haute-Normandie ont intéressé 85 visiteurs. Le parcours de Cahors-Juin-Jardins en Midi-Pyrénées a conquis 3 000 visiteurs.

Le thème « Terre, terrain, territoire » a permis de nombreuses animations qui ont suscité l’engouement des visiteurs de jardins. Ainsi les conférences sur la thématique comme dans les jardins du château de Viven, en Aquitaine (Pyrénées-Atlantiques) avec 400 visites ou dans les jardins du château de La Chaux en Bourgogne (Nièvre) suivies par 120 personnes. En Ile-de-France, les jardins de Verdure du pavillon de Bercy à Paris avec ses visites guidées a séduit 450 personnes. Le potager du domaine de Saint-Jean-de-Beauregard dans l’Essonne a été visité par 190 personnes lors de visites guidées sur le thème « Le sol, sa structure et son évolution ». Dans les Hauts-de-Seine, l’arboretum de la Vallée-aux-Loups a reçu 130 visites lors de ses nombreuses animations sur la thématique. 2 800 visiteurs se rendaient dans le jardin du château du Lude (Sarthe, Pays-de-la-Loire) participer à des ateliers de jardinage et visiter des expositions. En Indre-et-Loire (Centre), les jardins du château d’Azay-le-Rideau avec leurs visites guidées ont enchanté 1 500 personnes tandis que 4 000 visiteurs se rendaient dans le jardin du château de Villandry.

De nombreuses animations étaient proposées comme à l’herbarium de Saint-Valéry-sur-Somme en Picardie qui a présenté à 160 visiteurs les différentes étapes du compostage. L’exposition sur le problème de l’eau au jardin Serre de la Madone en Provence-Alpes-Côte-d’Azur a été vue par 350 personnes. Un rendez-vous musical était proposé à 150 personnes à la folie Mercier, parc du château de Portabéraud (Puy-de-Dôme, Auvergne). En Corse, le parc de Saleccia a reçu 500 visiteurs tandis que 150 personnes se rendaient au château de Canon (Calvados, Basse-Normandie).

La journée du vendredi était consacrée aux enfants qui sont partis à la découverte des jardins environnants. Durant tout le week-end, de nombreuses animations leur étaient proposées comme les ateliers sur la thématique des jardins du château-fort de Hohlandsbourg, à Wintzenheim dans le Haut-Rhin, Alsace, qui ont été suivis par 310 enfants ; le parc des Argentières à Dijon, Côte-d’Or, avec ses ateliers sur les plantes et insectes utiles a suscité l’engouement de 500 visiteurs dont 180 enfants ; le clos Monard en Bourgogne (Nièvre) avec ses ateliers jardinage a accueilli 100 jardiniers en herbe. Les jardins de Cocagne à Chalezeule dans le Doubs, Franche-Comté, avec leur fabrication de fermes à lombrics ont reçu 100 visites dont 30 scolaires tandis que 1 700 visiteurs se rendaient aux Cèdres, Val-d’Oise, en Ile-de-France, participer aux ateliers sur les outils de jardinage ; le jardin botanique de Toulouse en Midi-Pyrénées a invité 1 700 enfants à un voyage botanique alors que 600 autres se rendaient au conservatoire botanique national de Bailleul en Nord-Pas-de-Calais pour des ateliers d’observation. Les jardins de l’abbaye de Beauport, en Bretagne, rénovés par une entreprise de l’UNEP, a proposé à 150 enfants de découvrir la nature par leur cinq sens.