Discours et communiqués de presse

César 2008

La 33e Cérémonie des César a lieu vendredi 22 février au Théâtre du Châtelet à Paris. Christine Albanel est présente à ce grand événement.

Présidée par Jean Rochefort , la 33e édition des César , est placée sous le signe de la bonne humeur. L’acteur a en effet promis une soirée « festive et amusante ».
La Môme d’Olivier Dahan et Un Secret de Claude Miller totalisent respectivement 11 nominations. Les autres nommés pour le meilleur film sont : Le scaphandre et le papillon de Julian Schnabel, Persepolis de Marjane Satrapi et La Graine et le Mulet d’Abdellatif Kechiche.
Le César de la meilleure actrice sera attribué à l’une d’elles : Isabelle carré (dans Anna M.), Marion Cotillard (dans La Môme), Cécile de France (dans Un sercret), Marina Foïs (dans Darling, Catherine Frot (dans Odette Toulemonde).
En lice pour le César du meilleur acteur : Mathieu Amalric (dans Le Scaphandre et le Papillon), Michel Blanc (dans Les Témoins), Jean-Pierre Darroussin (dans Dialogue avec mon jardinier), Vincent Lindon (dans Ceux qui restent), Jean-Pierre Marielle (dans Faut que ça danse !).
Lien :
La liste des nominations


Le cinéma en France : fréquentation 2007
Au cours de l’année 2007, les salles de cinéma de l’Hexagone ont enregistré 178 millions d’entrées. Soit une baisse 5,3% par rapport à l’an passé.
Avec janvier était arrivée une hausse encourageante, grâce entre autres à Arthur et les Minimoys. En février, les très bons scores de La Môme et Taxi 4 –qui sont les deux plus gros succès français de l’année- n’ont pas permis d’empêcher la chute de la fréquentation de l’ordre de 14% par rapport à l’année précédente. Mars a été marqué par une véritable reprise grâce à Ensemble, c’est tout et 300. En avril et mai, on note une certaine morosité du spectateur malgré les succès annoncés de Spider-Man 3 et Pirates des Caraïbes : jusqu’au bout du monde.
Shrek le troisième a enthousiasmé le mois de juin, préfigurant d’un été exceptionnel. Ce qui est d’ailleurs l’événement de l’année, les spectateurs se sont précipités au cinéma. Ratatouille, Harry Potter et l’ordre du Phénix, Les Simpsons, le film mais aussi Persepolis en sont les responsables !
Dans la morosité de la rentrée, 99F et La Vengeance dans la peau ont mis du baume au cœur au cinéma. A l’automne, même si Un Secret et Le Cœur des Hommes 2 ont rempli leurs objectifs, les déceptions se sont succédées et la fréquentation a plongé. L’année s’est terminée mi-figue mi-raisin avec tout de même de beaux succès : Caramel, 4 mois, trois semaines, deux jours, Le fils de l’épicier, De l’Autre côté et bien sûr La Graine et le Mulet.
Lien :
Centre national de la cinématographie


Les César : toute une histoire…
Les César sont décernés par l’Académie des arts et techniques du cinéma. Composée de professionnels de l’industrie cinématographique répartis en douze collèges de métiers et un treizième constitué de personnalités dont l’activité soutient le cinéma.
La première nuit des César a eu lieu en 1976 au Théâtre de l’Empire à Paris, sous la présidence de Jean Gabin. Au départ 13 statuettes étaient remises. Au fil des années, leur nombre a augmenté. Aujourd’hui, elles sont au nombre de 20.
Chaque année, ils récompensent les artistes, techniciens et films les plus remarquables aux yeux de l’Académie des arts et techniques du cinéma. Ils les honorent d’un trophée, le fameux César du nom du sculpteur qui a réalisé la statuette. Le but étant d’encourager la création cinématographique.
Lien :
L’Académie des arts et techniques du cinéma


Jean Rochefort en quelques dates
1930 : Naissance de Jean Rochefort à Dinan (côtes-d’Armor)
1949 : Il entre au Centre d’art dramatique de la rue Blanche à Paris
1953 : Il se lance dans le théâtre avec la Compagnie Grenier-Hussenot
1962 : Premier grand succès, dans Cartouche, de Philippe de Broca
1965 : Il retrouve Jean-Paul Belmondo dans un autre célèbre film de Philippe de Broca : Les tribulations d’un chinois en Chine
1972 : Il joue au côté de Pierre Richard dans Le Grand blond avec une chaussure noire, d’Yves Robert
1976 : César du Meilleur second rôle masculin dans Que la fête commence, de Bertrand Tavernier
1978 : César du Meilleur acteur dans Le Crabe Tambour de Pierre Schoendoerfer.
1998 : Retour au théâtre, dans Art de Yasmina Reza, avec Pierre Vaneck et Jean-Louis Trintignant
1999 : César pour l’ensemble de sa carrière
2004 : Cavalier émérite, il commente les épreuves d’équitation des jeux olympiques pour France Télévision
2008 : Président de la 33e Cérémonie des César