Discours et communiqués de presse


Capitale européenne de la culture 2013

mardi 27 novembre 2007


Concours pour la désignation en France de la capitale européenne de la culture 2013

En 2013, la France et la Slovaquie organiseront conjointement la manifestation « Capitale européenne de la culture », en vertu du calendrier établi par la décision du 24 octobre 2006 (n°1622/2006/CE) du Parlement européen et du Conseil.

Cette décision définit de nouvelles règles communes destinées à améliorer la procédure de désignation des villes, à redéfinir le rôle du jury de sélection et à renforcer la dimension européenne de la manifestation. Il appartient désormais à l’État qui l’accueille de lancer un concours national visant à désigner la ville qui sera capitale européenne de la culture.

L’appel à concours a été lancé en France par le décret n° 2007-872 en date du 14 mai 2007 relatif à la désignation d'une « Capitale européenne de la culture » pour 2013 complété par l’avis relatif aux informations nécessaires à la participation des villes candidates à la désignation au titre de « Capitale européenne de la culture » durant l'année 2013.

Cet avis précise le calendrier pour la sélection de la ville française. Ainsi, la date de dépôt des candidatures a été fixée au 15 novembre 2007.
Les 8 villes qui ont déposé un dossier de candidature sont Amiens, Bordeaux, Lyon, Marseille, Nice, Saint-Étienne, Strasbourg et Toulouse.

Ces candidatures seront examinées par un jury européen, mis en place à l’initiative du ministère chargé de la culture et qui se compose de treize membres :
- six membres désignés par le ministre chargé de la Culture, après avis du ministre des Affaires
étrangères et consultation de la Commission européenne ;
- sept autres membres désignés par le Parlement européen, le Conseil, la Commission européenne et le Comité des régions.

Choisis sur la base des critères énoncés à l’article 6.3 de la décision n°1622/2006/CE, « les membres du jury sont des experts indépendants qui ne se trouvent pas en situation de conflit d’intérêts par rapport aux villes candidates et qui possèdent une solide expérience et un savoir faire dans le secteur culturel, dans le développement culturel de villes ou dans l’organisation de la manifestation « Capitale européenne de la culture ».

Le rôle du jury est de recommander une ville française en vue de la désignation de la capitale européenne de la culture 2013.
Le jury fonde sa recommandation au regard des critères énoncés à l’article 4 de la décision du 24 octobre 2006, répartis en deux catégories : la « dimension européenne » et « la ville et les citoyens ».

1. Présélection

Le jury se réunit au plus tard cinq ans avant le début de la manifestation, soit au plus tard le 31 décembre 2007.
Les villes candidates sont entendues par le jury.
Cet entretien consiste, d’une part, en une présentation orale, d’une durée limitée à trente minutes, par la ville candidate, de son programme culturel et, d’autre part, en un questionnement de la ville candidate par le jury de sélection, également limité à trente minutes.
Le jury de sélection établit une liste restreinte de villes pré-sélectionnées et formule des recommandations à leur intention.

2. Sélection définitive
Le jury est convoqué à nouveau 9 mois après la réunion de pré-sélection pour procéder à la sélection
définitive. Il émet une recommandation pour la désignation d’une ville au titre de « capitale européenne de la culture ».
Les villes candidates sont entendues par le jury de sélection au cours d’un entretien consistant, d’une part, en une présentation orale, d’une durée limitée à trente minutes, par la ville candidate, de son programme culturel complété suivant les recommandations du jury de sélection et, d’autre part, en un débat entre la ville candidate et le jury de sélection, d’une durée limitée à une heure.
Le jury établit un rapport argumenté sur les programmes des villes candidates présélectionnées et le choix de la ville sélectionnée.

3. Désignation officielle par le Conseil des ministres de la Culture de l’Union européenne
Au plus tard 4 ans avant le début de la manifestation, la France et la Slovaquie présentent chacune la
candidature d’une ville sur la base du rapport du jury et la notifie aux institutions et organes européens.
Le Conseil de l’Union européenne désigne officiellement les deux villes, française et slovaque, au titre de « Capitale européenne de la culture 2013».