Plan de relance : signature de trois conventions

lundi 16 mars 2009

Légende : Jean-Jacques Aillagon, président du château de Versailles, Bruno Racine, président de la Bibliothèque nationale de France, Christine Albanel, Patrick Devedjian et Henri Loyrette, président-directeur du musée du Louvre.Lundi 16 mars, Christine Albanel et Patrick Devedjian, ministre chargé de la mise en oeuvre du Plan de relance, signent trois conventions de financement avec la Bibliothèque nationale de France, le Louvre et le château de Versailles dans le cadre du volet Patrimoine du Plan de relance.

Le plan de relance. La culture bénéficie du plan de relance en 2009 à hauteur de 100 M€. Ces crédits s’ajoutent à ceux du budget 2009 du Ministère. Ils seront maintenus dans son budget en 2010 et les années suivantes.
Cette enveloppe de 100 M€ permettra de lancer ou d’accélérer un grand nombre de chantiers de restauration de monuments historiques sur l’ensemble du territoire et de réduire les délais de réalisation de plusieurs projets d’investissement, à dimension nationale ou régionale.
Dans le domaine de la culture, les trois priorités du plan de relance sont les monuments historiques, les équipements culturels en région et les grands projets nationaux.
Le 16 mars, Christine Albanel et Patrick Devedjian, ministre chargé de la mise en oeuvre du Plan de relance, signent trois conventions de financement avec la Bibliothèque nationale de France, le Louvre et le château de Versailles dans le cadre du volet Patrimoine du Plan de relance.

Bibliothèque nationale de France. Le plan de relance concerne deux sites: les bâtiments du 58, rue de Richelieu à Paris et le Centre de conservation du Château de Sablé-sur-Sarthe.
Le quadrilatère Richelieu est le berceau historique de la Bibliothèque qui y est installé depuis 1721. Un projet de rénovation a été engagé par le ministère pour y accueillir un large public autour d’une offre modernisée et conserver dans les meilleures conditions les collections. Ce projet se déroulera en deux phases (2010-2013 / 2013-2015).
La vétusté des installations techniques imposent des travaux urgents de mise en sécurité. Le plan de relance (1 000 000 €) va permettre de réaliser trois opérations :
- Rénovation et extension du réseau incendie
- Travaux de mise en sécurité électrique
- Rénovation et mise en conformité de cinq ascenseurs
Le château de Sablé-sur-Sarthe (XVIIIe siècle) abrite un centre de conservation de documents provenant des collections spécialisées de la BnF (manuscrits, partitions musicales, estampes, cartes et plans) pour les restaurer ou les reproduire, à des fins de sauvegarde, sous forme de microfilm ou de copie numérique.Le plan de relance (450 000 €) va permettre d’accélérer la rénovation du château afin d’en restituer l’accès aux visiteurs (notamment à l’occasion des journées du patrimoine) et d’améliorer les conditions dans lesquelles s’y exerce l’activité de conservation de la Bibliothèque nationale de France.

Le Musée du Louvre. Le plan de relance concerne quatre opérations:
- La Restauration de l’aile du bord de l’eau. (Début des travaux Fin 2009 – début 2010. Fin des travaux Avril 2018. Coût de l’opération 11 500 000 € )
- L'expérimentation de méthodes de nettoyage des façades afin de planifier des nettoyages ultérieurs réguliers. ( Début des travaux Avril 2009. Fin des travaux Décembre 2009. Coût de l’opération: 300 000 € TTC)
- Le remontage de trois arcades des Tuileries : l’arcade de Philibert Delorme située à l’Hôtel de Fleury et l’arcade de Philibert Delorme et l’arcade de Jean Bullant, toutes deux démontées et conservées dans la réserve lapidaire du jardin des Tuileries.( Début du remontage: septembre 2009. Fin du remontage: mars 2010. coût de l'opération: 800 000 € )
- La restauration des sols du jardin en fonction de l’état de dégradation. Les deux voies les plus sollicitées sont l’allée centrale et la voie le long de la terrasse du bord de l’eau. (Début des travaux: septembre 2009. Fin des travaux: mars 2010. Coût de l’opération: 500 000 €)

Le Musée et le domaine national de Versailles. Le plan de relance permet de démarrer dès 2009 trois opérations initialement prévues en 2010 dans le Grand Commun, bâtiment classé au titre Monuments Historiques et dessiné par Jules-Hardouin Mansart à la fin du XVIIe siècle.
Les opérations seront lancées dès la fin du mois de mars et s’achèveront de façon échelonnées, entre décembre 2009 et février 2010:
- La restauration de deux escaliers droits ( Budget : 1 600 000 €)
- La restauration partielle d’espaces du rez-de-chaussée et d’un escalier (Budget : 950 000 €)
- La restauration du soubassement de la façade sur cour ( Budget 450 000 €)

Le discours

Le dossier de presse

 

Légende : Jean-Jacques Aillagon, président du château de Versailles, Bruno Racine, président de la Bibliothèque nationale de France, Christine Albanel, Patrick Devedjian et Henri Loyrette, président-directeur du musée du Louvre.
Crédit photo : Didier Plowy/MCC