Un tableau de Matisse restitué aux héritiers de son propriétaire


jeudi 27 novembre 2008


vidéo : Olivier Joulie

Un tableau de 1898. Le Mur rose, [de l’hôpital d’Ajaccio], tableau peint par Henri Matisse en 1898 et conservé au centre Georges Pompidou, est restitué aux héritiers d’Harry Fuld Jr, dans le cadre de la politique française de recherche de provenance, d’information et de restitution des œuvres d’art volées durant la Seconde Guerre mondiale. Harry Fuld Jr., était le propriétaire allemand du tableau, spolié par les autorités nazies en 1941.
Le tableau figurait, il y a quelques semaines encore, à l’exposition « A qui appartenaient ces tableaux ? », présentée, à l’initiative du ministère de la Culture et de la Communication et du ministère des Affaires Etrangères, successivement au musée d’Israël à Jérusalem puis au musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris en 2008

Une politique résolue. Cette restitution a été rendue possible grâce à une politique résolue de la France, voulue au lendemain de la Seconde guerre mondiale et qui, grâce au développement de l’internet, a pu connaître un nouvel essor.
Dès 1997, une base en ligne intitulée MNR (Musées Nationaux Récupération) a été développée sur les sites du ministère de la Culture et de la Communication et sur celui du Centre Georges Pompidou. Cette base concernent les œuvres retrouvées en Allemagne après la chute du IIIème Reich, rendues à la France et confiées à la garde des musées nationaux dans l’attente d’une identification de leurs propriétaires.

Quelques chiffres. A la fin de la Seconde Guerre mondiale, les œuvres volées par les autorités nazies, et dont on n’avait pu retrouver les légitimes propriétaires, ont été confiées à la garde de la Direction des musées de France en vertu d’un décret du 30 septembre 1949.

Légende : Christine Albanel et M. Stuart Glym, Président de Magen David Adom Grande-Bretagne.- Sur les quelque 60 000 objets d'art récupérés en Allemagne, 45 000 ont été remis à leurs légitimes propriétaires par la Commission de Récupération artistique entre 1944 et 1949.

- Sur les 15.000 objets restants, qui n'avaient pas été réclamés, 13.000, pour la plupart dénués d’intérêt artistique furent remis à l'administration des Domaines pour être vendus.
Un peu plus de 1.000 peintures et 1.000 objets d'art parmi les plus significatifs furent sélectionnés en 1949 pour être conservés à titre précaire par la Direction des musées de France dans l'attente d'éventuelles réclamations : ce sont les 2056 œuvres dite MNR dont la majeure partie ne sont pas des biens spoliés.


> Le communiqué


> Le discours

> Le dossier de presse (pdf)

> Le catalogue des Musées Nationaux Récupération

Légende : Christine Albanel et M. Stuart Glym, Président de Magen David Adom Grande-Bretagne.
Le tableau est restitué à la fondation Magen David Adom UK, héritière d'Harry Fuld Jr
.
photo : Didier plowy/MCC