Nomination des maîtres d’art 2008

 


 

Le 24 novembre, Christine Albanel décerne le titre de « Maître d’art » à des artisans d’exception. Des pièces uniques de ces nouveaux maîtres d’art sont présentées au public, pour la première fois, du 25 novembre au 4 janvier 2009, dans le salon Carré de la Galerie des Gobelins à Paris.

> Voir le diaporama

De bas en haut, de gauche à droite Etienne Vatelot; Christine Albanel Lionel Hück; Pierre Corthay; Françoise Hoffmann; Nelly Saunier; Etienne Rayssac Hervé Debitus; Georges Alloro; Christian Adrien; Philippe Nicolas; Patrice Cloud; Rafaelle Ilardo; Alain de St Exupéry Eric Seydoux; Michel Jamet; Joël Laplane

 

Un patrimoine à transmettre. La nomination des maîtres d’art rend hommage aux métiers d’art et favorise la transmission des savoir-faire. Le titre de maître d’art existe depuis 1994 et distingue des professionnels d’excellence, sélectionnés par leurs pairs pour leur expérience, leurs talents et leurs compétences pédagogiques. Le maître d’art s’engage à transmettre son savoir et son savoir-faire à un élève qualifié afin qu’il le perpétue. Cette formation de haut niveau dure trois ans, moyennant une allocation annuelle de l’Etat de 16 000 euros.

Les lauréats. Sur cent trente candidatures, quinze candidats représentant dix métiers reçoivent en 2008 le titre de maître d’art, dont deux artisans d’entreprises membres du Comité Colbert. Pour la première fois, deux professionnels des ateliers d’établissements publics sous tutelle du ministère sont nommés maîtres d’art. Ces deux établissements publics sont membres associés du Comité Colbert (1).

- Christian Adrien, joaillier chez Cartier
(au titre du Comité Colbert)
- Georges Alloro, facteur d’instruments nouveaux
- Patrice Cloud, tourneur de porcelaine à la Manufacture nationale de Sèvres
(professionnel des ateliers d’établissements publics sous tutelle du ministère de la Culture et de la Communication)
- Pierre Corthay, bottier pour homme
- Hervé Debitus, verrier, spécialisé dans la protection des vitraux
- Françoise Hoffmann, feutrière textile
- Lionel Hück, tapissier - décorateur au musée du Louvre
(professionnel des ateliers d’établissements publics sous tutelle du ministère de la Culture et de la Communication)
- Raffaele Ilardo, premier d'atelier tailleur Haute Couture chez Christian Dior
(au titre du Comité Colbert)
- Michel Jamet, restaurateur, ébéniste
- Joël Laplane, luthier en guitare classique et flamenco
- Philippe Nicolas, graveur, sculpteur sur pierre
- Etienne Rayssac, sculpteur sur bois, ornemaniste
- Alain de Saint-Exupéry, serrurier d’art
- Nelly Saunier, plumassière
- Eric Seydoux, sérigraphe d’art

Des pièces uniques de ces nouveaux maîtres d’art sont présentées au public, pour la première fois, du 25 novembre au 4 janvier 2009, dans le salon Carré de la Galerie des Gobelins à Paris.

  1. Le Comité Colbert est une association loi 1901 fondée en 1954 à l'initiative de Jean-Jacques Guerlain qui rassemble aujourd'hui 69 maisons de luxe soucieuses de partager et de promouvoir en France et sur la scène internationale l'alliance de la tradition et de la modernité, du savoir-faire et de la création, de l'histoire et de l'innovation.

  2. > le communiqué

  3. > le dossier de presse (3Mo-pdf)


    > le discours
  1. crédit photo : Didier Plowy/MCC