« Europe cultures croisées » : colloque sur l'interculturalité européenne

Le 3 décembre, l'auditorium Colbert (INHA/INP), à Paris, accueille un colloque sur le thème « Europe cultures croisées », organisé dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l'Union européenne.

Mieux se connaître. Le colloque « Europe cultures croisées » est une invitation à définir de nouveaux outils susceptibles d'améliorer la connaissance que chaque pays européens peut avoir de ses voisins et de leur culture, à travers l'échange, le dialogue, la mobilité. En somme, il a pour objectif d’imaginer de nouveaux moyens de développer l’interculturalité européenne. Débats, lectures et table-rondes ont ainsi lieu le 3 décembre à l'auditorium Colbert (INHA/INP), à Paris.

Une étude inédite. Les participants au colloque appuieront leur réflexion sur une étude inédite, conduite selon la même méthode en Allemagne, en Italie et en France, et qui pourrait être étendue à tous les Etats membres de l’Union européenne.
Intitulée “cultures croisées : références mutuelles et réciproques des peuples européens”, il s'agit de la première étude quantitative sur les références culturelles communes et réciproques des Italiens, Français et Allemands. Elle a pour objectif de mesurer l’étendue et la diffusion sociale des connaissances culturelles des habitants de chacun des trois pays, et dès lors de repenser sur des bases solides les politiques en faveur de l’interculturalité.
Portant sur les références et sur les pratiques culturelles des populations des trois pays, l'étude a permis d'identifier des spécificités nationales, mais aussi certaines références culturelles supranationales, tout en comprenant mieux les conditions de diffusion de la culture de l’autre.

Identité, différence et interculturalité. Autour des deux grands thèmes de la journée - « Différences et similitudes culturelles nationale » et « L'interculturalité européenne en action » - les tables rondes réunissent des enseignants et des représentants de la vie et des institutions culturelles venus de toute l'Europe.
A l’heure d'Internet, propice à la prolifération de «microcultures » souvent transnationales, il s'efforceront de proposer de nouvelles pistes, de nouvelles pédagogies pour que, dans chaque pays européens, le frontalier, le voisin soit toujours moins « l'étranger ».

> « Europe cultures croisées »
www.europe-cultures-croisees.org

> Le dossier de presse (pdf)