23 juillet : Signature d’un protocole d’accord Etat-Presse-Poste


jeudi 24 juillet 2008

23 juillet : Signature d’un protocole d’accord Etat-Presse-PosteLe 23 juillet, au ministère de la Culture et de la Communication, en présence de Christine Albanel, de Christine Lagarde, ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, d’Eric Woerth, ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique, et de Luc Chatel, secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie et de la Consommation, porte-parole du Gouvernement, les représentants des éditeurs de presse et le président du Groupe La Poste ont signé un protocole d’accord Etat/Presse/Poste.

Préparer l’avenir. Le protocole signé le 23 juillet au ministère de la Culture définit le cadre des relations entre la presse et La Poste pour le transport et la distribution des journaux jusqu’en 2015. D’ici là, la presse aura été confrontée à de profonds bouleversements économiques et technologiques et La Poste aura dû s’adapter à la libéralisation totale du marché du courrier, à compter du 1er janvier 2011.

Garantir le pluralisme. L’Etat confirme la mission de service public du transport et de la distribution de la presse confiée à La Poste et pérennise son engagement financier pour une durée de sept ans. Il s’agit ainsi de garantir le pluralisme de la presse et sa diffusion postale sur l’ensemble du territoire, à des tarifs abordables.
Les éditeurs de presse consentent pour leur part à une revalorisation importante des tarifs de transport et de distribution de la presse par la Poste pendant les sept prochaines années. L’accord prévoit des tarifs différenciés pour la presse d’information politique et générale, qui contribue à la vitalité du débat démocratique.

Nouveaux services et optimisation. La Poste s’engage à créer, dès 2009, une offre de service universel pour les éditeurs qui souhaiteraient accéder à de nouvelles prestations adaptées à leurs publications, contribuant ainsi au développement de la diffusion de la presse dans un contexte de normalisation de leurs relations commerciales et d’ouverture totale à la concurrence du marché postal.
La Poste et les éditeurs vont optimiser le service du transport et de la distribution de la presse en recherchant ensemble des solutions industrielles, dans le cadre du déploiement du programme national de modernisation de La Poste. Enfin, les deux partenaires confirment leur engagement en faveur d’un développement accéléré du portage, que le Président de la République a appelé de ses vœux notamment en annonçant les états généraux de la presse écrite à l’automne prochain.

> Le communiqué

> Le protocole d'accord (2Mo - pdf)

photo : Didier Plowy/MCC