Mesures de soutien à la presse écrite

vendredi 23 janvier 2009


vidéo : D.R.

Le Président de la République a présenté les mesures de soutien qu’il a retenues parmi les 90 préconisées dans le Livre vert des Etats généraux de la presse écrite. L'aide que l'Etat consentira est conditionnée aux réformes profondes du secteur, que les acteurs devront eux-mêmes mener à bien. Cette aide représentera un total de 200 millions par an pendant trois ans - hors coût des mesures sur l'imprimerie.

Le Président de la République a présenté les mesures de soutien qu’il a retenues parmi les 90 préconisées dans le Livre vert des Etats généraux de la presse écrite.
Crédit photo : Pascal Segrette

Les principales mesures de soutien.
A la suite de la remise du Livre vert des Etats généraux de la presse écrite à Christine Albanel le 8 janvier, le Président de la République a présenté, le 23 janvier, les mesures de soutien qu’il a retenues parmi les 90 préconisées. L'aide que l'Etat consentira représente un total de 200 millions par an pendant trois ans - hors coût des mesures sur l'imprimerie. Cette aide est conditionnée aux réformes profondes du secteur, que les acteurs devront eux-mêmes mener à bien.
Les principales mesures de soutien annoncées par Nicolas Sarkozy sont :
- L'augmentation des dépenses de communication de l'Etat
- Le soutien aux marchands de journaux (60 M EUR) et au portage à domicile (80 M au total).
- Chaque jeune Français bénéficiera d'un abonnement gratuit à un quotidien de son choix pendant l'année de ses 18 ans (à titre expérimental)
- Création d'un statut d'éditeur de presse en ligne et augmentation de l'aide de l'Etat au développement des journaux sur internet.
- Le régime des droits d'auteur des journalistes sera adapté à l'ère numérique: remplacement d'un droit lié à la publication dans un support par un droit lié à un temps d'exploitation.
- Expérimenter pendant six mois, mais sans toucher à la loi Bichet (de 1947), des formes alternatives de distribution, par exemple la distribution des quotidiens nationaux par le réseau de la presse régionale ou la distribution par les éditeurs eux-mêmes de leurs titres dans des enseignes spécialisées.

Dialogue social. Nicolas Sarkozy a mis en avant le dialogue social. Il a engagé les partenaires sociaux à le poursuivre que ce soit dans les négociations dans les imprimeries ou sur l'adoption d'une charte de déontologie. Le Président s'est réjoui de la volonté des partenaires sociaux de négocier "un nouveau contrat social" dans les imprimeries, avec pour objectif de réduire de 30 à 40% le coût de l'impression.
L'Etat "désignera si nécessaire une personnalité chargée d'accompagner la négociation au nom de l'Etat". Ce dernier "contribuera à l'investissement requis" à condition qu'"un plan national de rationalisation et de mutualisation des imprimeries soit mis en oeuvre".

> Le dossier complet des Etats généraux de la presse écrite

> Le Livre Vert (Documentation française - pdf)