Centenaire de Claude Lévi-Strauss au musée du quai Branly 

Centenaire de Claude Lévi-Strauss au musée du quai Branly - crédit photo : Jacques Rostand Le 28 novembre 2008, au musée du quai Branly à Paris, Christine Albanel inaugure avec Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, la plaque commémorative du centenaire de l’ethnologue et philosophe Claude Lévi-Strauss.

Une journée d’hommage. La journée du 28 novembre 2008 est consacrée à la célébration du centenaire de Claude Lévi-Strauss. Christine Albanel et Valérie Pécresse liront des extraits des ouvrages de Claude Lévi-Strauss sur le plateau des collections permanentes du musée du quai Branly à Paris. Christine Albanel lira des extraits de La voie des masques, Valérie Pécresse des passages de Cataclysme sur les cultures exotiques Sauvades Do Brasil. Les deux ministres dévoileront ensuite une plaque dédiée à l’auteur de Tristes tropiques, à l’entrée du Théâtre «Claude Lévi-Strauss ».

Cent voix pour cent ans. A la suite des deux ministres, à tour de rôle, cent personnalités des arts et de la science, mêlant toutes les générations, de 18 à 85 ans, vont se succéder pour lire quelques pages choisies parmi les plus grands textes de Caude Levi-Strauss : Tristes tropiques (1955) en particulier, mais aussi Les structures élémentaires de la parenté (1949), La pensée sauvage (1962), les 4 volumes des Mythologiques (1964, 1966, 1968, 1971), Anthropologie structurale 1 et 2 (1958 et 1973), Le regard éloigné (1983), La potière jalouse ( 1985), Histoire de Lynx (1991), Regarder, écouter, lire (1993), Saudades do Brasil (1994).
Ces lectures auront lieu au milieu des objets que Claude Lévi-Straus a collectionnés et étudiés et qu'il a enfin légués au musée (ils sont près de 1500 ).

A la rencontre de Levi-Strauss. Cette célébration offre de multiples rendez-vous avec l'oeuvre de l'ethnologue :
- des projections de ses photographies prises lors de ses missions en Amérique du Sud dans les années trente, mais aussi dans la région du Chittagong en 1950, sont projetées en continu dans le hall du musée
- une programmation de documentaires,
- des visites guidées et thématiques du plateau des collections, à la découverte des lieux et des populations rencontrés par l’ethnologue ,
- la présentation des photographies de terrain et des éditions originales de ses œuvres écrites,

Une vie au service de l’homme. Claude Lévi-Strauss est né le 28 novembre 1908. Ethnologue et philosophe, professeur honoraire au collège de France et membre de l'Académie française (1973), il est l’un des grands noms du structuralisme, théorie linguistique qu’il adapta à l’étude des groupes humains et des relations qui structurent leur vie sociale. Il est conservateur d’honneur du musée du quai Branly depuis 2007.
Claude-Levi-Strauss a organisé et dirigé plusieurs missions ethnographiques, notamment au Brésil et en Amazonie. Tristes tropiques, le récit de ces voyages, publié en 1955, lui vaudront une renommée internationale. Nommé en 1959 à la chaire d’anthropologie sociale du Collège de France, il y fonde le laboratoire d’anthropologie sociale et la revue L’homme. Après sa retraite en 1982, il continue à publier de nombreux essais, où il plaide pour le respect des différences et de la diversité du monde.

> Le communiqué

> Lecture par Christine Abanel d'un extrait de "La Voie des masques" de Claude Lévi-Strauss

> Musée du quai Branly

crédit photo : Jacques Rostand