Arènes européennes de l’indépendance :
signature de la « Déclaration des indépendants »

 


© vidéo : Aymeric François

Le 24 octobre, Christine Albanel a clôturé la première édition des «  Arènes européennes de l’Indépendance ». A cette occasion, elle a reçu le soutien des Indépendants du cinéma et de la musique relativement au projet de loi Création et Internet.

La déclaration des Indépendants. Les participants ont remis à Christine Albanel une série de propositions qui ont fait l’objet d’une « Déclaration des Indépendants ». Elles recoupent notamment deux dossiers prioritaires du ministère : la lutte contre le piratage des œuvres sur les réseaux numériques, et la mise en place d’une TVA à taux réduit pour les biens et services culturels. Elles portent aussi sur l’exposition des productions indépendantes dans tous les réseaux de diffusion ou de distribution ; sur l’aménagement d’un droit sectoriel de la concurrence dans le domaine des industries culturelles, sur la nécessité de maintenir et de développer l’accès au crédit des PME culturelles.

Arènes européennes de l’indépendance : place à la diversité culturelleUne volonté politique. Christine Albanel s’est engagée à mettre rapidement au point, en concertation avec les représentants des indépendants, une série de mesures dont elle saisira la Commission européenne et les autres ministres européens chargés de la Culture. Ces propositions pourraient être regroupées dans un « statut européen des PME culturelles ». La première étape de la mise en œuvre du plan d’action tracé à l’occasion des « Arènes européennes de l’Indépendance » sera l’examen au Parlement français, à partir du 29 octobre, du projet de loi « Création et Internet ».

Le rôle déterminant des indépendants. Le 23 octobre, dans son discours inaugural, Christine Albanel avait rappelé le rôle de premier plan que jouent les indépendants dans notre vie culturelle. Si les PME sont des piliers de la diversité culturelle, elles sont également un des moteurs de la croissance économique. Il revenait donc aux « Arènes de l’indépendance » de répondre à cette question : Comment faire en sorte que les PME culturelles puissent disposer de tous les outils nécessaires pour amplifier leur double rôle à la fois dans la création et dans l’économie ?

> Pour en savoir plus sur l'allocution de Christine Albanel en ouverture des Arènes européennes de l'indépendance

Défendre la diversité culturelle. Les « Arènes européennes de l’indépendance, les PME culturelles en Europe », se sont tenues les 23 et 24 octobre à Paris, au Muséum national d’Histoire naturelle. Projet initié par le ministère de la Culture et de la Communication, il a été mis en œuvre par Culturesfrance en partenariat avec Impala (association européenne des labels indépendants de musique) dans le cadre de la Saison culturelle européenne.
A l’heure de la révolution numérique et de la remise en cause du système des droits d’auteur, il s’agit de défendre la diversité culturelle auprès des instances communautaires en mettant en valeur l'action des professionnels indépendants des secteurs de la musique, du livre et du cinéma.

Les acteurs culturels européens. Ces deux journées des « Arènes européennes de l’indépendance, les PME culturelles en Europe » se composaient d’ateliers qui permettent de prendre la mesure du défi et d’avancer des propositions concrètes. Ainsi, pendant deux journées, ateliers, projections et concert ont rassemblé plusieurs centaines d'acteurs culturels européens : auteurs, compositeurs, artistes interprètes, producteurs, diffuseurs, exploitants, chefs d’entreprises très petites, petites et moyennes, autour de la diversité culturelle. Ils ont mis en évidence les menaces qui pèsent sur elle comme l'uniformisation des contenus, la concentration des entreprises, etc.

Une table ronde. Les « Arènes de l’indépendance » se sont ouvertes le jeudi 23 octobre par une table ronde sur le thème : « Etre indépendant : un combat d’actualité ? ». Elle a été déclinée en trois questions :
- Qu’est-ce qu’un indépendant ? Leur action pour une politique de l’offre de qualité
- Forces et faiblesses de la production indépendante en Europe
- Itinéraires d’entrepreneurs culturels indépendants : du combat au parcours du combattant…

Trois ateliers. Le premier atelier s’est tenu le jeudi 23 sur le thème : « En quoi les PME favorisent-elles la diversité culturelle ? ». Il fut suivi d'un deuxième atelier intitulé : « Les indépendants à l’heure du numérique et des nouvelles technologies : le numérique menace-t-il les droits d’auteur et la propriété intellectuelle ? ». Numérique, piratage et offre légale numérique des indépendants ont été en question.
Vendredi 24 octobre, le troisième atelier a interrogé sur « La discrimination positive : une solution pour protéger les indépendants ? A la recherche d’un statut pour les PME culturelles ». Il s’agissait de réfléchir aux manières de favoriser la rencontre des PME culturelles avec leur public et de soutenir les indépendants.

Un concert. La clôture de ces deux journées donne lieu à un concert exceptionnel et gratuit emmené par une pléïade d’artistes, dans la cour d’honneur du Palais-Royal à Paris à partir de 19h.
A l’affiche notamment : Aaron, Amadou et Mariam, Bensé, Bloc Party, Christophe, Grégoire, Keziah Jones, Travis, Vincent Delerm.

> Les chiffres clés

La culture dans l’économie

> En France :

- 30 Mds € de dépenses culturelles pour les ménages français
- 488 000 emplois en 2005 dont : plus de 50% dans les industries culturelles (édition, librairie, presse, radio et télévision, cinéma et vidéo) ; plus de 25% pour le spectacle vivant et les activités artistiques diverses ; env. 20% pour l’architecture et le patrimoine.

> Dans l'Union européenne

- 5 M emplois soit 2,4% de l’emploi total
- Les PME dans l’économie de la culture  : disque : 99% des entreprises ont moins de 20 salariés ; elles représentent 20% du CA et 42% de l’emploi du secteur Cinéma : 92% des entreprises ont moins de 20 salariés ; elles représentent entre 35 et 45% du CA et entre 31 et 42% de l’emploi du secteur, selon qu’il s’agisse de distribution, de production ou de projection de films
- Audiovisuel : 90% des entreprises ont moins de 20 salariés ; elles représentent environ 25% du CA et 20% de l’emploi du secteur
- Livre : 95% des entreprises ont moins de 20 salariés ; elles représentent 19% du CA et 27% del’emploi du secteur.



Légende :  Michel Lambot, co-président de PIAS et co-président d'IMPALA, Max Armanet, Libération, Patrick Zenik, président de NAIVE, Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric Goldsmith, délégué général d'APC, Olga Martin-Sancho, Fédération des Editeurs européens, Jacques Toubon, député européen et président de la Cité nationale de l'Histoire de l'Immigration.

 

> Les actes du colloque (pdf)

> Les actes du colloque en anglais (pdf)

vendredi 24 octobre 2008
> Déclaration des arènes de l’Indépendance

> European Independence Arena Declaration

jeudi 23 octobre 2008
> Discours de Christine Albanel prononcé lors de l’ouverture des Arènes européennes de l’Indépendance

> Le dossier de presse (pdf)

> Le dossier de presse version en anglais (pdf)

> S’inscrire aux Arènes européennes de l’indépendance

> Culturesfrance

Photo au Muséum national d'Histoire naturelle : Didier Plowy/MCC