Discours et communiqués de presse


Hommage de Christine Albanel à la photo reporter Alexandra Boulat

vendredi 5 octobre 2007

Avec Alexandra Boulat, disparaît une grande figure du photo journalisme de la nouvelle génération, l’un de ces irremplaçables grands témoins dont les images attirent l’attention sur tous les événements internationaux, conflits et problèmes sociaux les plus cruciaux de notre temps. Sa disparition prématurée, vient nous rappeler une fois encore la valeur unique, absolue, d’un métier fondé sur le risque, le courage et le sacrifice.

Mue par une conscience aiguë du monde et de ses souffrances comme le trafic d’enfants en Roumanie ou la lutte contre le terrorisme en Afghanistan et au Pakistan, elle a été l’une des rares photographes à suivre, au jour le jour, le conflit dans l’ex-Yougoslavie, révélant un regard plein de solidarité et de révolte. Elle suivait depuis plusieurs années le conflit israélo-palestinien, et était installée à Ramallah.

Depuis ses débuts comme photo reporter en 1989 jusqu’à sa dernière série d’images sur les femmes musulmanes, Eclats de guerre, Alexandra Boulat a construit une grande oeuvre, à la fois humaniste et artistique, couronnée de nombreuses distinctions internationales.