Les Victoires de la musique 2009

2 mars 2009


Le 28 février au Zenith de Paris, Christine Albanel a assisté à la 24e cérémonie des Victoires de la musique, retransmise en direct sur France 2 et sur France Inter. Avec trois nouveaux trophées, Alain Bashung est devenu l'artiste ayant reçu le plus grand nombre (11) de Victoires de la musique.

Le palmarès
Artiste interprète masculin de l'année: Alain Bashung
Artiste interprète féminine de l'année: Camille
Album de chanson/variétés de l'année: "Bleu Pétrole" (Alain Bashung)
Album pop/rock de l'année: "L'homme du monde" (Arthur H)
Artiste/groupe révélation du public de l'année: Sefyu
Artiste/groupe révélation scène de l'année: BB Brunes
Album révélation de l'année: "Ersatz" (Julien Doré)
Album de musiques urbaines de l'année: "Dante" (Abd Al Malik)
Album de musiques du monde de l'année: "Tchamantché" (Rokia Traoré)
Artiste de musiques électroniques ou dance de l'année: Martin Solveig
Chanson originale de l'année: "Comme un manouche sans guitare" (Thomas Dutronc)
Spectacle musical/tournée/concert: Alain Bashung
Vidéoclip: "Les limites" (Julien Doré)
DVD musical: "Divinidylle Tour" (Vanessa Paradis)

Les membres de l'association. L'Association "les Victoires de la Musique", créé en 1985, comprend 25 membres dont le ministère de la Culture et de la Communication, 4 personnalités qualifiées, 2 membres observateurs et 16 organisations de la filière musicale réparties en 4 collèges:
- le collège des auteurs, compositeurs, éditeurs
- le collège des artistes interprètes
- le collège des producteurs phonographiques
- le collège des producteurs de spectacles

Le vote. La constitution des listes de votants est confiée à des comités composés de membres de l'Association et de personnalités extérieures. Ils contrôlent la qualité des membres de l'Académie et vérifient l'équilibre entre chaque collège. Pour l'Académie des variétés, les listes de votants comprend 1226 membres, soit:
- 40% d'artistes (interprètes, musiciens, auteurs, compositeurs, chefs d'orchestre)
- 40% de professionnels impliqués quotidiennement dans les processus de création et de diffusion de la musique (producteurs de spectacles, de disques, etc.)
- 20% de professionnels de milieux proches (agents d'artistes, disquaires, critiques musicaux, programmateurs de radios,…).

Les principales organisations professionnelles représentatives du monde musical :
L' ADAMI (administration des droits des artistes et des musiciens interprètes), la CSDEM (chambre syndicale de l'édition musicale), la CEMF (chambre syndicale des éditeurs de musique en France), le CNV (Centre National de la chanson, des variétés et du jazz), le FCM (fonds pour la création musicale), le PRODISS (syndicat national des producteurs-diffuseurs et salles de spectacles), la SACEM (société des auteurs compositeurs et éditeurs de musique), la SCPP (société civile des producteurs de phonogrammes), le SFA (syndicat français des artistes interprètes), le SNAC (syndicat national des auteurs et compositeurs), le SNACOPVA (syndicat national des chefs d'orchestre professionnels de variétés et arrangeurs), le SNAM (syndicat national des artistes musiciens de France), le SNEP (syndicat national de l'édition phonographique), le SNES (syndicat national des entrepreneurs de spectacles), la SPEDIDAM (société de perception et de distribution des droits des artistes interprètes de la musique et de la danse), la SPPF (société civile des producteurs de phonogrammes en France), l'UNAC (union nationale des auteurs compositeurs), l'UPFI (union des producteurs français indépendants).

Les victoires de la musique : www.lesvictoires.com