Discours et communiqués de presse

Hommage de Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication à François-Xavier Lalanne

8 décembre 2008



Avec François-Xavier Lalanne, c’est l’un des talents les plus originaux et les plus surprenants de sa génération qui disparaît, en laissant une œuvre à la fois belle, ludique et poétique.

C’était un merveilleux sculpteur qui avait ouvert une voie d’une profonde originalité, dans la grande tradition de l’art animalier. Taillés dans des matières et des formats les plus divers, ses animaux sont les fruits d’une alliance surprenante et tendre, entre l’humour et la beauté.

Rhinocéros – bureau, hippopotame – baignoire, mouton – siège ou bar aux formes abstraites, les objets de François-Xavier Lalanne, entre sculpture et décoration, sont présents dans de nombreuses collections privées ou dans celles de grandes institutions tels que la Manufacture de Sèvres ou le Centre Pompidou.

J’exprime mon soutien amical à son épouse, Claude Lalanne, sculptrice célèbre, et complice de son œuvre.