Discours et communiqués de presse

Le deuxième Conseil du Livre s’est tenu, le lundi 24 novembre, sous la présidence de Christine Albanel

02 décembre 2008



Christine Albanel a ouvert la séance en présentant les orientations concernant le livre et la lecture qu'elle a retenues dans le cadre de la réorganisation du ministère qui s'inscrit elle-même dans la révision générale des politiques publiques. Le rapprochement de la direction du développement des médias et de la direction du livre et de la lecture, au sein d’une des trois nouvelles directions générales, se traduit par la création d'un service chargé du livre et de la lecture, qui conservera les missions de l’actuelle direction du livre et de la lecture. Le responsable de ce service, qui appartiendra à l'équipe de direction de la nouvelle direction générale, gardera la présidence du centre national du livre. Comme l’avait précisé la Ministre lors du premier Conseil, le livre et la lecture seront ainsi préservés dans l’intégrité de leurs missions de service public.

Christine Albanel a enregistré avec satisfaction la création des cinq groupes de travail dont le principe avait également été acté lors du précédent conseil :

- sur le bilan et les perspectives de la loi de 1981 sur le prix du livre (groupe présidé par Hervé Gaymard) ;
- sur le schéma directeur du livre en bibliothèque (groupe présidé par Bruno Racine) ;
- sur la mise en œuvre des préconisations du rapport Patino sur le livre numérique (groupe présidé par Marie-Françoise Audouard) ;
- sur les rapprochements des politiques en faveur du livre à l'étranger menées par le ministère de la Culture et de la Communication et le ministère des Affaires étrangères (groupe co-présidé par Marc-André Wagner et Olivier Poivre d'Arvor) ;
- sur la mutualisation des études sur le livre et la lecture (groupe présidé par Benoît Yvert).

Chaque groupe comprend des membres du conseil et des personnalités qualifiées. Au total, plus de cent personnes rassemblant fonctionnaires et responsables des différents métiers du livre travaillent de concert à la mise en œuvre des priorités politiques définies par le plan livre de novembre 2007, dans l’esprit interprofessionnel et interministériel inhérent au Conseil du livre. Les cinq responsables ont présenté l’état des lieux des premiers travaux conduits. Le lancement d’une mission d’études de deux ans, confiée à Pierre Assouline sur la traduction et les traducteurs, a été particulièrement salué par la Ministre.

Le Conseil a également été l’occasion d’un débat sur la manifestation « Lire en Fête ». Les membres du Conseil ont majoritairement estimé que cette manifestation, au bout de vingt ans, avait besoin d’être repensée en profondeur. Un groupe issu du Conseil va être constitué pour proposer une nouvelle formule associant davantage les médias et l'interprofession.

Enfin, Daniel Renoult, doyen de l’Inspection générale des bibliothèques, a présenté aux membres du Conseil le rapport sur les conservateurs d’Etat qui lui avait été commandé par la Ministre. Le Conseil du livre devrait tenir sa troisième séance peu avant le prochain salon du livre. Il sera notamment marqué par le remise du rapport d’Hervé Gaymard sur la réglementation sur le prix du livre.