Célébrations nationales 2003 2003
~ Sciences et techniques ~

Robert Fulton fait fonctionner le premier bateau à vapeur sur la Seine
9 août 1803

Le 9 août 1803, vers six heures du soir, Robert Fulton mit en mouvement un bateau de son invention, actionné par une pompe à feu. Parti de Chaillot, l’engin remonta la Seine à la vitesse d’un piéton pressé, puis la descendit, fit diverses manoeuvres et embarqua plusieurs membres de l’Institut, dont Volney, Prony, Bossut et Carnot, qui purent vérifier la réussite de l’expé-rience. Les essais de Fulton venaient au terme d’une longue série de tentatives pour appliquer la vapeur à la navigation fluviale : Denis Papin en Allemagne (1707), d’Auxiron et Joffroy en France (1774), Ramsey (1786) et Fitch (1790) en Amérique, Symmington et lord Dundas (1788-1801) en Angleterre. Fulton est un autodidacte et sa créativité s’enracine, comme souvent en ce temps, dans la pratique du dessin industriel.

Né en 1765 en Pennsylvanie dans une famille pauvre, il se fit un nom comme peintre miniaturiste, puis en 1786, s’expatria en Grande-Bretagne où il devint dessinateur de machines.

En 1796, il vint à Paris offrir au Directoire un modèle de sous-marin censé garantir à son pays et à ses alliés la liberté des mers. Des essais concluants eurent lieu en 1800-1801, sans pouvoir convaincre les autorités politiques. C’est grâce au soutien de Robert Livingston, chargé d’affaires américain à Paris, que Fulton put mener à bien ses études sur la propulsion à vapeur. Au début de 1803, la coque du prototype se rompit sous le poids de la machinerie. Il construisit alors, sur l’île aux Cygnes, un bateau de 74 pieds de long sur 8 de large. Le cylindre de la machine à vapeur, vertical et à double effet, avait été construit par les frères Périer ; la chaudière à basse pression, modèle Barlow, et la mécanique sortaient des ateliers d’Étienne Calla ; deux roues à aubes de dix pales tournaient à 15 tours/minute.

Pour assurer l’équilibre, la machinerie était ingénieusement répartie sur toute la longueur du bateau. Le projet fut présenté au Premier Consul par Louis Costaz, son vieux compagnon d’Égypte. Bonaparte, qui n’avait aucune patience avec les hommes à projets, et avec Fulton en particulier, le refusa.

C’est aux États-Unis que Fulton ouvrit en 1807 avec le « Clermont » la première ligne régulière à vapeur entre New York et Albany.

 

Robert Halleux
professeur à l’université de Liège
correspondant de l’Institut


Robert Fulton présente son prototype
à Napoléon Bonaparte
Gravure d'Holzstich d'après H.Merte
© AKG Paris


- Sommaire
-
Autres anniversaires signalés (pdf)
- Anniversaires dans l'Union européenne
- Célébrations dans les régions
- Orientations bibliographiques et références (pdf)
- Index alphabétique des sujets traités (pdf)
- Quelques repères chronologiques
- Première liste d ’anniversaires pour 2004


Haut de la page