célébrations Nationales 2000

Voltaire, Le Siècle de Louis XIV

1751


"Un historiographe de France ne vaudra jamais rien en France ", plaide Voltaire, qui fit paraître la première édition du Siècle de Louis XIV en 1751 pendant son séjour à la cour de Frédéric II, faute d'obtenir la permission de l'imprimer à Paris. Il y travaillait depuis1735, avait rendu public en 1739 un Plan raisonné de son projet et deux chapitres. Cet Essai sur l'histoire de Louis XIV reparut en 1740 sans privilège ni nom d'auteur dans un Recueil de pièces fugitives. Voltaire inséra une version plus ample dans une édition de ses Œuvres (Dresde, 1748). Le texte parut chez le libraire du roi sous le nom d'un Français établi en Prusse : Le Siècle de Louis XIV. Publié par M. de Francheville, conseiller aulique de Sa Majesté, Berlin, C. F. Henning, 1751.

" Ce n'est point simplement la vie de ce prince que j'écris, ce ne sont point les annales de son règne ; c'est plutôt l'histoire de l'esprit humain, puisée dans le siècle le plus glorieux à l'esprit humain " : ce programme novateur permit à Voltaire de peindre un vaste tableau où prennent place la diplomatie et la guerre, la vie de cour, l'administration du royaume, mais aussi les affaires religieuses, les sciences, les beaux-arts. Les catalogues des auteurs et des artistes, les chapitres consacrés aux arts, illustrent le degré de civilisation de ce " beau siècle " où la raison humaine s'est " perfectionnée ", où il s'est fait une révolution générale " dans nos arts, dans nos esprits, dans nos mœurs, comme dans notre gouvernement ". Tout en mettant en œuvre une méthode fondée sur la critique raisonnée des documents, Voltaire compose suivant une esthétique de dramaturge, car, pour lui, seuls ceux qui " ont fait des tragédies " peuvent " jeter quelque intérêt dans notre histoire ".

Voltaire ne cessa de réviser et d'augmenter son ouvrage, mais l'édition de 1751, où il expérimentait une réforme de l'orthographe, éliminant des majuscules, substituant le a au o traditionnel dans les imparfaits, et qui reste une curiosité bibliographique, a d'abord marqué une date dans l'historiographie française. Voltaire se vantait à juste titre d'avoir " élevé à la gloire de Louis XIV un monument plus durable que toutes les flatteries dont il a été accablé pendant sa vie ".

Christiane Mervaud
professeur émérite à l'université de Rouen


Programme des manifestations

Ile-de-France
Paris
Date à préciser

Le groupe de recherches sur Voltaire - UMR de l'université de Paris IV-Sorbonne prépare un colloque sur Voltaire et Pascal en liaison avec Port-Royal.
Responsable : M. Claude Dagen, président du centre d'études sur les XVIIème et XVIIIème siècles.

15-17 novembre 2001
Colloque international organisé par le Centre d'étude de la langue et de la littérature françaises des 17e et 18e siècles du CNRS et de l'Université de Paris IV-Sorbonne afin de mettre en relief l'événement historiographique que constitue Le Siècle de Louis XIV, pour son apport novateur dans l'élaboration d'une science et d'une écriture de l'histoire et pour la philosophie qui se dessine à travers l'ouvrage.
15 novembre
Sorbonne, salle des Actes. Parmi les thèmes abordés :
- Diego Venturino (Université de Metz) : Les avatars historiques de la raison : du Siècle de Louis XIII au Siècle de Louis XIV.
- Siofra Pierse (Université de Dublin) : Voltaire, Le Siècle, et l'historiographie.
- Jean-François Dunyach (Université Paris Sorbonne Paris IV) : L'Histoire voltairienne entre progrès et décadence : du Grand Siècle à l'idée de civilisation.
- Gareth Gollrad (Université de Chicago) : Le Siècle de Louis XIV, tableaux et témoignage.
- Philippe Salazar (Université de Cape Town) : Rhétorique, idéologie politique et création des valeurs dans le Siècle de Louis XIV.

16 novembre
à l'Ecole normale supérieure, salle des conférences, 46, rue d'Ulm - 75005 Paris.
Parmi les thèmes abordés :
- Antony Mckenna (Université de Saint-Etienne) : La préparation de l'anti-Pascal : le rôle de Fontenelle.
- Catherine Maire (EHESS) : Voltaire et les libertés de l'Eglise gallicane.
- François Bessire (Université de Rouen) : Les " erreurs " du Siècle de Louis XIV : réactions et critiques contemporaines.
- Patrick Lee (Barry University, Miami Shores, Floride) : Voltaire et Bossuet : les infortunes de l'éloquence.
- Claude Lauriol (Université de Montpellier) : Le Siècle de Louis XIV et les calvinistes français.

17 novembre à la Sorbonne
salle des Actes. Parmi les thèmes abordés :
- Carlo Borghero (Université de Rome) : Voltaire en face des cartésiens.
- Alain Viala (Sorbonne Nouvelle et Université d'Oxford) : Voltaire et l'institution littéraire du grand siècle.
- Carine Barbafieri (Université Paris Sorbonne Paris IV) : Voltaire et les modèles tragiques du XVIIe siècle.
- Camille Guyon-Lecoq (Université de Picardie) : Le théâtre de Voltaire et le Grand Siècle de l'opéra.

Pour toute information sur ce colloque , vous pouvez vous adresser au:
CELLF 17e-18e, UMR 8599 du CNRS et de l'Université Paris Sorbonne
Paris IV, 1, rue Victor Cousin - 75230 Paris cedex 05
Tél. : 01 40 46 25 34 - Fax : 01 40 46 25 88
Courrier électronique :
CELLF.17e-18e@paris4.sorbonne.fr
Site internet : www.cellf.org

A signaler par ailleurs, l'édition du Siècle de Louis XIV dans les œuvres complètes de Voltaire par la Voltaire Foundation d'Oxford, dans une nouvelle présentation accompagnée d'annotations.


- Autres anniversaires signalés
- Anniversaires dans l'Union européenne
- Célébrations dans les régions
- Orientations bibliographiques et références
- Première liste d'anniversaires pour 2002
- Index alphabétique des sujets traités
- Quelques repères chronologiques

Renseignements : 01 40 27 62 01 - Haut de la page
- Célébrations nationales 1999 - Célébrations nationales 2000 -